Aller au contenu

LooPing

Commandant de Corps
  • Compteur de contenus

    5 955
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    266

Tout ce qui a été posté par LooPing

  1. À l’attention des abonnés : le Jump Point de mai 2018 est à présent disponible dans votre espace "abonné" ! Vous en apprendrez davantage sur le développement de l'Hercules de Crusader Industries, rencontrerez l'équipe d'optimisation de Star Citizen et en apprendrez plus sur le whiskey Radegast. Tout cela et bien plus encore ! Si vous êtes intéressés à devenir abonnés pour soutenir le développement du jeu ? Vous pouvez en savoir plus ici. -------------------------------------------------- Une copie du magazine de mai 2018 est disponible ici, uniquement pour les membres des Swiss Starships.
  2. LooPing

    NOUVEAU PACKAGE - THE LEGATUS PACK

    Devant toutes les autres, cette armada définitive vous donne le titre noble de Legatus Navium. Composée de plus de 100 vaisseaux de tous les fabricants dignes de ce nom, cette collection parfaite permet à tout commandant de flotte de forger un héritage durable, menant l'humanité vers un avenir meilleur. 27'000 Dollars
  3. La preuve par les saintes écritures que notre impatience est injustifiée et que le développement de Star Citizen suit son cours, si l'on tient compte bien sûr des lois intrinsèques ci-dessous : Se recueillir tu dois, Les 11 saines écriture tu apprendras : Loi 01 Ajouter des développeurs tu ne dois pas, si retard il y a, celui-ci s'amplifiera. Loi 02 Organisé tu le seras, ou bordel s'installera. Loi 03 Le code nécessitera 90 % du temps, les 10 % restants nécessiteront 90 % des codeurs. Loi 04 La lourdeur du logiciel est inversement proportionnelle aux performances des machines. Loi 05 Plus simple sera ton logiciel, moins il contiendra de code. Loi 06 La distance à parcourir dépend de la taille à atteindre. Loi 07 une planification rigoureuse, n'augmentera que de deux fois le temps prévu. Loi 08 Le temps de développement tu dépasseras, même si tu tiens compte de cette loi. Loi 09 Rien ne suit un chemin inéluctable, planning et budget tu rediscuteras. Loi 10 Impossible de réduire la complexité d'une tâche au-delà d'un certain point, auquel cas la charge de travail augmentera. Loi 11 le temps de réalisation du projet sera toujours égal au temps de développement prévues. Parole de Pour n'importe quel projet : (durée prévue) x 2 x 1.5 = la date de sortie Dans le cas de Star Citizen, en 2012 ils annonçaient une sortie pour 2016 = 4 ans 4 x 2 x 1.5 = 12 ans Patience tu apprendras....
  4. @Phoenix912 tu as totalement raison ça a beaucoup bougé ces derniers temps... mais voilà... il y a l'impitoyable "Roadmap"... et d'après ce planning il ne faut pas s'attendre au système Stanton complet avant milieu 2019. Car la version 3.4 elle arrive seulement si tout va bien fin 2018. C'est donc toute la raison de mon premier post, c'est inéluctable "ça prendra le temps que ça prendra" et il y a des règles que l'on peut affiner, mais pas transgresser.
  5. Aller soyons fou, lançons les pronostics : Je me lance : Milieu 2019, le Pu avec 1 système complet Fin 2019, Squadron 42 Fin 2020, 25% du PU Fin 2021, 50% du PU Noèl 2022/23 75% du PU 2024, PU complet 2025 sortie des premier jeux neuronaux et abandons du développement.
  6. J'ai repris à ma sauce les données statistiques qui s'appliquent à tout projet, pas seulement dans l'informatique. Le projet SC à pour moi commencé en 2012 avec l'annonce de Chris Roberts, car les préliminaires font partie de mon point de vue d'un projet. Et fin 2018 à souvent été évoquée comme sortie possible, bien avant qu'il remette l'ouvrage sur l'établi et qu'il recommence pas mal de truc. Et si javais pris 2018, ce n'est pas 12 ans que j'aurais du mettre, mais 18… Et puis je n'ai pas cherché à jouer les madame soleil, mais juste rappeller les principes qui régissent tout projet. Quand on construit une maison il faut s'attendre à des retard, et c'est comme ça dans tous les domaines. Loin de moi l'idée de relancer une nouvelle polémique sur cette question, mais de présenter le retard comme quelque chose de normal et récurrent à tout projet.
  7. LooPing

    Les photos du facebook de sandi

  8. LooPing

    Rapport mensuel : avril 2018

    RAPPORT MENSUEL : AVRIL 2018 Bienvenue dans le rapport mensuel des studios de Cloud Imperium Games d’avril. Nous vous y donnons un aperçu de tout ce sur quoi nos studios ont travaillé. Ce mois-ci, nos équipes ont sorti de multiples mises à jour pour l’Alpha 3.1, ont avancé sur toute une variété de nouveaux systèmes et fonctionnalités, comme le scan et le minage, et ont continué le développement de Squadron 42. Cela étant dit, allons-y. LOS ANGELES LOS ANGELES FONCTIONNALITES DES VEHICULES L’équipe s’est concentrée sur deux priorités majeures d’avril : l’une d’entre elles était la fonctionnalité de scan, qui progresse bien. L’accent a été mis sur le code qui sera utilisé dans Star Citizen, incluant le minage et Squadron 42. L’autre priorité était le développement du flux de conteneurs d’objet, vu qu’il est lié à la sécurité des véhicules. Ceci est un pas en avant vers un plus grand objectif, sur lequel nous travaillons tous dans l’entreprise : fournir une amélioration significative des performances dans le jeu. En plus de ces tâches, l’équipe a fourni un soutien dans de nombreux champs d’action, que ce soit en corrigeant les bugs faisant crasher la 3.1, en aidant au développement de l’Anvil Hurricane, et en s’attaquant à des bugs dans des zones du jeu entravant le développement. PIPELINE DES VEHICULES L’équipe de conception technique a terminé la configuration initiale de l’Anvil F8 Lightning. Ils ont également commencé à travailler sur l’Anvil Hurricane tandis que l’équipe artistique terminait son travail pour la sortie de l’Alpha 3.2. L’équipe d’artistes techniques va bientôt commencer à faire la passe des dégâts sur le Hurricane. Les équipes souhaitent activement ajouter le Hurricane à la liste des vaisseaux pilotables. Les équipes de conception et d’artistes techniques furent également occupées à collaborer sur les révisions du Consolidated Outland Mustang. Actuellement, les artistes techniques s’attaquent aux passes de dégâts pour la révision de l’Aegis Avenger et de l’Origin 600i, ainsi qu’à l’implémentation de la compression des trains d’atterrissage sur d’autres vaisseaux. L’équipe d’artistes techniques a également apporté son aide à d’autres équipes et fonctionnalités telles que le minage. Le bras supportant les outils de minage et les rayons tracteurs du MISC Prospector est en train d’être conçu. L’équipe d’artistes techniques a créé le dispositif du bras pour l’équipe d’animation, et aidera à mettre les ressources et les états d’animation dans le jeu. FONCTONNALITE DE GAMEPLAY L’équipe a développé un support en jeu pour les groupes qui sera accessible sur le mobiGlas et le viseur du joueur. Ils ont travaillé avec les équipes du Spectrum et du service backend pour s’assurer que la fonctionnalité est aussi homogène et intégrée que possible. L’équipe se réunit quotidiennement pour s’assurer que tout le monde est à la page, et un progrès rapide a mené à ce que les équipes esquissent l’API de Spectrum pour supporter le groupe et les salons (ce qui permettra la fonctionnalité de chat). Turbulent implémentera bientôt un embryon de service en accord avec les spécifications de l’API, et à ce moment-là, l’équipe pourra implémenter le côté client. Cela permettra aux deux équipes de travailler en parallèle, ce qui accélère le développement. Une fois que le service de Spectrum sera prêt, l’équipe client remplacera l’embryon par le véritable service Spectrum. Cela permettra à l’équipe de tester et d’ajouter plus de fonctionnalités au système de groupe au fur et à mesure du développement du jeu. NARRATION L'équipe de narration a accouché d'une grande variété de contenu en avril. Le Loremaker’s Guide to the Galaxy a fait visiter le système Nul, la nouvelle série de fiction Une Bonne Action a connu une fin dramatique, et un nouveau numéro de Jump Point a été publié. L'équipe a également créé le contenu pour la série des Origin 100 ainsi que la brochure et la page de vente, en plus d'une horde de matériel marketing. Pendant ce temps, ils ont travaillé avec les équipes artistiques et de conception pour développer une série de modèles afin non seulement d’aider à enrichir les lieux et des biomes à travers l’univers de Star Citizen, mais également de fournir une seule page pour ceux de la compagnie recherchant des informations. De plus, ils ont travaillé avec l’équipe de conception pour étendre la liste actuelle de marchandises et de ressources, ont commencé des textes nécessaires pour le contenu des missions de la 3.2, et ont livré de nombreuses descriptions d’armes pour les nouveaux objets ajoutés au jeu dans les futures versions. Pour Squadron 42, il y a eu plusieurs analyses de tests au début du mois, qui furent utiles pour mettre l’accent sur des zones qui pourraient bénéficier d’une passe supplémentaire de narration environnementale. Plusieurs documents furent ainsi créés pour assister les équipes d’artistes environnementaux et d’accessoires. Ces derniers proposaient des accessoires spécifiques et ont placé des décorations qui pourraient aider à accroître la saveur d’un moment particulier. L’équipe a également terminé une passe pour s’assurer que toutes les autres tâches narratives de Squadron 42 ont été proprement identifiées et écrites pour que la production puisse mieux suivre le travail restant à faire. PERSONNAGES Les temps forts de l’équipe des personnages incluaient la refonte de la combinaison de l’univers persistant et tous les ensembles d’armure pour les Marines et les hors-la-loi. Cela a bien progressé avec pour objectif de sortir lors de l'Alpha 3.2.0. L’équipe a aussi terminé une série de R&D sur la façon d’implémenter les cheveux plus en profondeur que le système actuel. L’équipe a, enfin, accompli de solides progrès sur les futurs donneurs de missions et les vêtements pour la collection d’Olisar. Pour Squadron 42, l’équipe a travaillé sur plusieurs des personnages principaux, et a également avancé sur la façon dont ils allaient faire les archétypes alien, tout en collaborant avec les équipes des armes et des IA pour s’assurer qu’ils travaillent dans les métriques établies en jeu. Enfin, l’équipe des personnages a travaillé avec l’équipe graphique pour implémenter la technologie des shaders de verre mise à jour, qui a fait ses débuts dans l’Around the Verse parlant des mises à jour de Squadron 42, sur les casques existants. Ils ont également modelé divers éléments de faune qui donneront plus de vie à l’univers dans le futur. AUSTIN AUSTIN CONCEPTION Les concepteurs ont fait des correctifs pour la sortie de la 3.1, prévus et repoussés aux objectifs de la 3.2, ont commencé à avancer sur le nouveau modèle de prix, et ont incorporé des composants de recette interne pour chaque objet dans le jeu. Cela implique d’étendre la liste de marchandises et de ressources pour la rendre plus représentative du produit final. Les recettes sont séparées en trois composants majeurs : les ressources, les matériaux, et les pièces. Les ressources basiques peuvent être minées/récupérées dans l’univers. Ces ressources peuvent être livrées à des raffineries et y être transformées en matériaux. Enfin, les constructeurs combineront les ressources et les matériaux pour créer des pièces. Les objets finis achetables sont une combinaison de pièces logiques et de matériaux. C’est ce qui est responsable d’une partie du prix de l’objet, qui donnera aux joueurs la possibilité d’exercer une influence sur le prix au travers du minage, du commerce, de la récupération de ressources, etc. L’équipe s’est également concentrée sur deux choses majeures. Tout d’abord, permettre aux joueurs de faire un voyage quantique en groupe avec le lien quantique. Ils ont décidé d’incorporer cela dans le système de groupe pour le rendre plus intuitif pour les joueurs. Ils ajoutent également un état de calibration, ainsi, les destinations devront d’abord être calibrées pour que le voyage quantique (QT) soit initié. Qu’un groupe puisse ou non faire le voyage quantique dépendra entièrement de la proximité des membres entre eux, et demandera que l’alignement vers la destination du QT soit calibré. Une fois la cible calibrée, le maître calibrateur peut activer le saut pour tous les membres alignés. L’équipe de conception a également ajouté les “splines orbitales”. Celles-ci permettront au joueur de sélectionner une destination à la surface d’une planète, en admettant qu’ils sont à l’intérieur de la sphère d’influence de la planète, et de voyager jusqu’à toute localisation connue en un seul saut quantique. Ce système génère une spline (NdT : une courbe faisant le tour du corps céleste) que le vaisseau du joueur utilisera pour se déplacer. Pour la première itération, le système de contrôle de vol intelligent alignera sûrement le vaisseau lorsque le joueur lancera le QT. Le vaisseau voyagera le long de la spline créée au-dessus de l’atmosphère avec la destination en vue à la fin du QT, et la trajectoire fera pointer le nez du vaisseau vers l’atmosphère une fois arrivé. L’équipe pense que cette fonctionnalité améliorera l’expérience du QT planétaire. Ce dernier ne sera PAS fonctionnel en atmosphère, mais uniquement une fois qu’un vaisseau l’aura quittée. Il pourra alors sauter vers un autre lieu de sa surface en un seul QT. Enfin, l’équipe de conception a implémenté les animations pour les deux prochains donneurs de mission de Levski : Recco Battaglia et Wallace Klim. La R&D a permis de créer et d’implémenter un script qui importera en groupe la liste d’animations en se basant sur un fichier csv. Cela permettra de gagner beaucoup de temps dans le futur. L’équipe a pour objectif l’approbation de ces whitebox et leur mise en jeu. Bien que ce ne soit pas sur la feuille de route actuelle, s’ils sont prêts d’ici-là, ils pourront faire leur apparition dans la 3.2. ART L’équipe artistique des vaisseaux d’ATX se concentre sur la phase de modélisation à grand nombre de polygones du Constellation Phoenix. Ils ont travaillé pour amener certaines zones intérieures à une étape “finale”, ce qui les aidera à passer à la suivante. D’ici deux semaines, ils commenceront le procédé de configuration du vaisseau, modèleront les dégâts/LOD, et feront fonctionner correctement les zones interactives en collaboration avec le département de conception technique. Ils ont également continué la passe de détails sur le F8 Lightning en appliquant les POM, étiquettes, et les ajustement géométriques finaux. Ils se concentrent actuellement sur le cockpit qui requiert une attention toute particulière aux détails et de s’assurer que les points d’interaction / écrans sont correctement alignés. Après cette phase de détail, ils travailleront avec l’équipe de conception technique sur la configuration du vaisseau (dégâts, LOD). SERVICE BACKEND Le Service Développement a travaillé en étroite collaboration avec Turbulent sur la planification du pont entre les services Spectrum et Diffusion. De plus, ils ont créé d’autres services dans le cadre de la nouvelle architecture. Le premier concerne la connexion qui coordonne et rationalise le processus initial pour le client avec le Backend. Il permet de mieux gérer l’authentification, de notifier les composants de backend nécessaires, de traiter les nouvelles prestations (item, locations) ainsi que de gérer les rapports d’erreurs. Ils ont également commencé à planifier de nouveaux services tels que la réputation, le porte-monnaie, les badges et l’assurance. Pour finir, l’équipe a intégré les dernières technologies dans le code principal du jeu et a continué d'éliminer les anciennes. ANIMATIONS L'équipe d'animation du PU a travaillé sur les donneurs de missions Battaglia et Brunet, ainsi que sur une commerçante peu aimable. Les animations pour les donneurs de missions sont en cours de polissage tandis que celles pour les commerçants sont en phase d’implémentation. L’équipe design a également aidé en mettant ces personnages en relation dans le jeu. De plus, ATX a soutenu d’autres équipes d’animations avec le nettoyage et la résolution du MoCap et a lancé le R&D sur le barman et ses fonctions. L’équipe d'animation des vaisseaux à également pris le temps d’améliorer le pipeline et les processus d’animation actuels en rationalisant l’ensemble du processus afin de libérer les artistes techniques pour qu'ils puissent travailler sur de nouvelles mises à jour de fonctionnalités pour les cockpits. Cela comprend la mise à jour de tous les types de cockpits, la pression sur la gâchette et sur les boutons, ainsi que l'expérience générale dans le cockpit. De plus, l'équipe a poursuivi le travail lié à la version 3.2. Les vaisseaux prévus pour le lancement comprennent l’Origin 600i, l’Anvil Hurricane, l’Aegis Eclipse et le Vanduul Blade. Cette version contient également des mises à jour artistiques et d'animations pour la gamme Aegis Avenger ainsi que des nouvelles caractéristiques qui affectent les animations de vaisseaux comme la flèche minière du Misc Prospector et les tourelles manuelles dans les véhicules. Pour finir, l’équipe a corrigé divers bugs et les problèmes qui ont surgi. OPERATIONS L’équipe de publication DevOps a aidé sur les publications quotidienne pour le cycle de développement des versions 3.1.x. Ils ont passé le reste du temps à analyser les données de gameplay et les analyses de performances, fournissant des rapports quotidiens pour aider à l’effort de développement. L’équipe a sorti des améliorations supplémentaires pour les analyses de performances internes, leur permettant de mesurer les indicateurs de performances client et serveur à un niveau bien plus détaillé qu’avant. Ces analyses ont un niveau de détail allant jusqu’à la minute près pour aider l’équipe de développement à surveiller et ajuster des choses comme l’utilisation de mémoire par processus, la charge du processeur par activité, et l’utilisation de la bande passante par tâche. L’équipe DevOps BuildOps est passée de la performance et la stabilité à des améliorations de fonctionnalités sur le système de build global. Ce travail inclut de nouveaux services permettant des patchs encore mieux réglés, permettant des changements de dernière minute plus rapides. Ils ont également sorti les étapes initiales d’un nouveau processus de version interne, qui brise les différentes branches de version au niveau de l’équipe concernée. Le but est de réduire le temps interne d’itération pour les équipes travaillant sur des fonctionnalités individuelles, afin qu’ils n’aient pas besoin d’attendre les grandes versions internes pour tester leur travail. Les équipes de développement ont fourni des retours positifs et ont hâte de voir les conséquences que cela aura sur le développement de fonctionnalités individuelles. Avril était un mois actif pour ce qui est de l’équilibrage des priorités pour le contrôle qualité d’ATX. Ils ont aidé au développement avec des itérations rapides pour le PTU pour les correctifs finaux du cycle 3.1.0. Ceux-ci ont pris la forme des patchs 3.1.1, 3.1.2 et 3.1.3. Chacun requierait l’aide du contrôle qualité pour tester la version, l’environnement et le lanceur, surveiller les résultats, et fournir les données aux développeurs. Le contrôle qualité a également porté son attention sur les développeurs du jeu et la préparation pour la 3.2. Ils se sont occupés des problèmes qui traînaient alors que le focus était sur le cycle de publication, ainsi que des correctifs qui s’accumulaient et qui avaient besoin d’être vérifiés. Ceux-ci incluaient les mise à jour des dialogues de mission et les récompenses, les transitions de Field of View (champ de vue), les récupération de connexion, le SCVI, et de nombreux changements de codes pour le management des entités. D’autres projets incluaient une passe extensive sur les fonctionnalités des tourelles et des vaisseaux de départ pour aider la conception à identifier et prioriser les zones à problèmes. L’équipe technique a testé les mises à jour sur les outils Autodesk avant de les sortir pour les développeurs, ainsi que de nouveaux correctifs sur le lanceur de la part de Turbulent. L’équipe de relation joueurs s’est coordonnée avec plusieurs autres équipes pour sortir la 3.1.3 Live et la 3.1.4 sur le PTU. La mise à jour 3.1.4 inclut les changements sur l’IFCS longtemps attendus et des correctifs de crash. Avec la 3.1.3 sortie et la 3.1.4 en chemin, l’équipe voudrait faire un rappel pour encourager tout le monde à utiliser l’Issue Council pour aider l’équipe à trier et noter les bugs et fonctionnalités. Ces données sont utilisées pour prioriser les futures mises à jour, de plus, la participation à l’Issue Council permettra aux joueurs d’être éligibles aux premières vagues PTU. WILMSLOW & DERBY WILMSLOW & DERBY GRAPHISMES L’équipe Graphisme a passé le mois en R&D sur quatre pans différents. Premièrement, un nouveau système de shaders multi-couches, qui offre un flux de travail généralisé pour la création et le partage de couches de matériaux pouvant être combinées dynamiquement grâce aux shaders HardSurface et Organic actuellement en cours de développement. Ce système permettra à l’équipe Art de partager un flux de travail similaire concernant l’usure dynamique et l’accumulation de salissure, unifiant l’apparence de ces caractéristiques visuelles importantes au sein du jeu. Le second sujet de R&D était les nuages de gaz à multi-résolutions, qui permettent le placement de nuages de gaz plus petits, plus détaillés, au sein de plus gros nuages afin d’amener l’équivalent d’un emplacement sur mesure sur une planète. C’était une tâche particulièrement complexe car la nature volumétrique d’un nuage de gaz signifie que l’équipe a dû faire face à des problèmes avec l’éclairage, les ombres, le tri et les points de densité. Cette technologie est cruciale pour Squadron 42, mais elle servira également pour la conception de missions dans le PU. Le reste de l’équipe a travaillé sur un support pour spline de particules généralisé pour GPU afin d’améliorer les effets tels que les armes à rayon et les éclairs, le nuançage de verre amélioré pour des verrières de vaisseaux et des viseurs plus dynamiques et réalistes, et a apporté des améliorations générales pour tous verres et autres matériaux transparents. IU L’équipe a démarré le mois en planifiant le second trimestre, le minage et les boutiques pour éléments de vaisseaux étant les deux grosses caractéristiques qui ont besoin de soutien. L’ATH pour le minage a été conçu et itéré tout au long du mois, le travail d’implémentation commençant bientôt. Le prototypage des boutiques d’éléments de vaisseau a progressé jusqu’au stade de maquette fonctionnelle, ce qui aide à identifier les problèmes avec l’UX avant la création de l’artwork final. En parallèle, l’équipe a continué de prêter main forte sur les relais spatiaux. Des feuilles de routes génériques pour les environnements utilitaires sont également en cours de création pour permettre à l’équipe Art de pouvoir varier le look et l’éclairage de ces environnements. Enfin, l’équipe a fait quelques progrès dans l’amélioration de la technologie pour l’IU. Ils ont identifié trois systèmes (“Binding”, “Building Blocks” et “Ressources Manager”) qu’ils vont explorer et implémenter durant les prochains mois pour faciliter la création de l’interface ainsi que le prototypage, pour les ingénieurs et les concepteurs. ANIMATION L’équipe Animation a travaillé les block-outs Vanduul pour façonner le modèle de combat en cours de développement. Ils se sont également focalisés sur les actions des IA en combat (lancer une grenade, plonger pour en éviter une, etc…) et ont testé différents styles pour différents archétypes d’ennemis (novice contre entraîné). L’équipe a également passé du temps sur les mouvements du joueur (déplaçant les assets d’arrêt du stade “géré par l’animation” au stade “géré par l’entité”, afin de donner une meilleure parité entre le client local et le serveur), les défaillances d’armes, et l’ajustement ainsi que le re-export de diverses armes FPS. Ils ont également continué de régler les apparitions et bugs existants avec l’ensemble d’animations actuel pour les objets utilisables. Enfin, des assets d’animations en R&D ont été créés pour tester assomment d’un joueur au combat. L’équipe d’animation faciale a collaboré avec l’équipe Narration sur des scènes pour Squadron 42. Un polissage des animations faciales du PU est en cours, et les plans sont en place pour enrichir le PU avec des animations supplémentaires, comme des emotes, etc. Ils ont également capturé avec succès plus de données lors d’une journée de tournage à Nottingham en Angleterre, qui passera bientôt en production. GAMEPLAY NARRATIF L’équipe s’est concentrée sur la préparations d’assets “pré-vis” pour des scènes de haute priorité afin d’assister la conception avec le whiteboxing. Cela comprend d’assembler des scènes sous Maya, construire les pistes des mouvements scéniques en jeu, et ajouter des animations à Mannequin. C’est utile pour voir les scènes apparaître en contexte au sein du flux de niveaux, et l’équipe s’en sert en tant que tremplin pour améliorer l’apparence et l’implémentation de ces scènes. INGENIERIE/PROGRAMMATION L’équipe Actor Gameplay a travaillé sur la mise en place d’une structure consistante pour le ramassage et l’interaction avec les objets, incluant un nouveau mode d’inspection pour tout objet que le joueur peut porter. Désormais, les joueurs ramassant un objet pourront soit choisir de le ranger ou de l’inspecter. Tout en portant une arme en main droite, le joueur peut également ramasser et stocker de petits objets comme des munitions ou des medpen. Cette action peut être effectuée dans différents états, que ce soit debout, accroupi, assis, ou en EVA. Du côté des armes, ils ont cherché de meilleures solutions pour le recul lors d’un tir, ainsi que pour la dispersion des balles. Les recherches ont commencé avec ce qui fonctionne et semble correctes pour chaque arme entre le recul par animation, le recul procédural, l'effet de recul par la caméra et comme le tout se mélange pour la dispersion des balles. En ajustant ces éléments, l’équipe sera capable de calibrer chaque arme afin que les sensations qu’elle offre soit distinguables et satisfaisantes. Une autre équipe a implémenté la nouvelle mécanique d’inclinaison, qui sera utilisée de prime abord sous couverture. La couverture n’est plus estampillée par les concepteurs comme un statut spécial “à couvert”. Désormais, il est bien plus systémique, le joueur décidant derrière quoi il se cache ou s'accroupit, et comment tirer parti de l’environnement. Être capable de se pencher à découvert pour tirer fait désormais partie de ça. Ils ont également travaillé avec l’équipe Animation pour améliorer le visuel et le ressenti des animations de départ, de pas, d’arrêt et de rotation pour le joueur. Cela a été fait afin de rendre les contrôles plus réactifs, comme c’est nécessaire pour une vue à la première personne, tout en étant agréable visuellement à la troisième personne ou d’un autre point de vue en multijoueur. Ils ont également mis en place une nouvelle équipe Véhicule sen Angleterre pour soutenir l’équipe de Los Angeles. Ils s’attaquent à la fonctionnalité d’overclocking des éléments de vaisseaux et tous les avantages et risques qui en découlent. Par exemple, overclocker les moteurs augmentera la propulsion mais ils surchaufferont et s’useront plus vite. C’est une partie du système holistique qui s’occupe de la qualité, du niveau, de l’usure et des dégâts d’un objet, entre autre. Ces facteurs, au final, décideront du bon fonctionnement d’un objet, s’il a des ratés ou s’il s’arrête complètement de fonctionner. VAISSEAUX Le travail est en cours sur la nouvelle génération des stations spatiales. Cela commence avec les relais spatiaux, créés semi-procéduralement, permettant à l’équipe de facilement peupler le PU avec beaucoup de variations. Pour accomplir cela, ils se sont concentrés sur le développement des outils et le flux de travail nécessaire pour les terminer. Avec la 3.2 à l’horizon, l’équipe artistique des vaisseaux a poussé le travail sur l’Aegis Eclipse, l’Aegis Avenger, l’Origin 600i et le Vanduul Blade. La plupart des œuvres pour ces vaisseaux sont faites avec le focus sur le perfectionnement, l’éclairage final, et avoir les choses techniques prêtes, comme les trains d'atterrissage, les configurations de dégâts et les LOD. L’équipe de conception a terminé des tâches pour la série 100 d’Origin, des vaisseaux de départ, et a continué à travailler sur quatre autres vaisseaux qui vont de petits à grands. AUDIO Le département audio a lutté pour convertir tous les sons de vaisseaux vers le système de l’SCVI 2.0, ajustant et modifiant les valeurs pour atteindre les anciennes normes audio. Une fois totalement converti, l’équipe reverra le contenu des vaisseaux pour améliorer encore plus l’expérience audio. Un autre point fut la conception et l’implémentation des premières itérations du contenu audio pour le minage. Le but est d’atteindre une expérience audio tactile qui divertit autant qu’elle informe le joueur. L’équipe a aussi développé encore plus le système Foley, implémentant des types de matériaux pour couvrir toutes les nouvelles variantes d’habits et d’armures dans le jeu. De plus, l’équipe a terminé une première passe à la fois sur le Gemini F55 et les armes de Kastak Arms Scalpel. Enfin, le département audio a collaboré avec le compositeur Geoff Zanelli pour établir les derniers thèmes musicaux et les motifs figurant dans Squadron 42. ART ENVIRONNEMENTAL L’équipe s’est concentrée sur les dernières pièces de l’extérieur des relais spatiaux ; principalement les zones accessibles à pied autour des petites entrées des pads, requérant de plus grands détails que le reste de l’extérieur, qui est à plus grande échelle. Sur les intérieurs, ils finalisent l’ensemble de pièces approuvées et travaillent avec la conception pour s’assurer que leurs besoins sont remplis. Beaucoup de travail fut fait dans le placement procédural des accessoires et dans le développement des flux de travail et des outils appropriés. Cela signifie qu’ils peuvent encore plus faire varier le contenu des intérieurs des relais spatiaux dynamiquement. Du côté du hangar, l’équipe finalise l’ensemble en greybox, en particulier les grandes parties murales fonctionnelles, comme les modules de carburant ou de réparation. Ils ont commencé à discuter et explorer les matériaux et les revêtements. L’équipe finalise également les animations pour les portes de hangar frontales et du plafond, ce qui, en raison de leur taille, a été un défi pour qu’il y ait un ressenti à la fois lourd et encombrant, mais en s’ouvrant assez vite pour que les joueurs n’aient pas à attendre trop longtemps. EFFETS SPECIAUX Les VFX L’équipe des effets spéciaux, qui inclut des membres dédiés de l’équipe graphique, code du jeu ainsi que des artistes, a soutenu plusieurs sprint de fonctionnalités, incluant l’SCVI 2.0, le minage et le scan. Les besoins de ces fonctionnalités poussent le système de particule GPU plutôt bien. Cela inclut ce qui est émis en spline, requis pour les rayons laser de minage, mais peut également être utilisé pour créer plus d’éclairage efficace ou des effets expérimentaux, comme des anomalies spatiales. Mis à part l’aide sur les fonctionnalités, l’équipe a travaillé sur l’Anvil Hurricane, la reprise de l’Aegis Avenger, et le fusil sniper balistique de Kastak Arms Scalpel. Ils ont aussi étudié les améliorations générales à apporter aux effets des armes balistiques, comme de meilleurs canons et traceurs. Les artistes d’effets spéciaux ont incorporé l’amélioration de la boucle de bruit effectuée par l’équipe graphique le mois dernier dans des effets spécifiques aux Vanduuls et aux Xi’an, leur donner un style visuel unique qui sera facilement reconnaissable au premier coup d’oeil. Du côté des outils d’effets spéciaux, l’équipe a créé un plugin qui leur permet d’exporter facilement des champs de vecteurs de FumeFX au moteur de jeu, et un nouvel ensemble de plugins permettant une intégration plus facile d’Houdini dans le pipeline général des artistes. FRANCFORT FRANCFORT ARMES L’équipe des armes a terminé la première passe artistique pour à la fois le Gemini F55 et les mitrailleuses légères de Klaus & Werner Demeco. L’équipe a également fait des recherches et le travail conceptuel pour des gadgets personnels et a continué à faire des améliorations diverses au groupe d’outils. OUTILS DU MOTEUR L’équipe des outils du moteur s’est tout d’abord concentrée sur l’amélioration de la stabilité et de l’utilisation pour l’éditeur de jeu. L’accent a été mis sur le remplacement et l’amélioration des outils de l’éditeur existant qui n’avaient pas été totalement convertis aux besoins de l’équipe, ou améliorer le temps d’itération pour les conceptions, en plus de préparer de futures intégrations de Subsomption et une création plus aisée de plugin d’édition. Le travail récent inclut également une meilleure intégration du noyau de données, ainsi que l’amélioration du flux de travail, des conteneurs d’objets, des outils cinématiques, de l’intégration des outils procéduraux, et la stabilité générale de l’éditeur et le nettoyage du vieux code. EFFETS SPECIAUX L’équipe allemande des effets spéciaux a affiné l’aspect du style technologique général des Xi’an. Cela inclut la reconstruction de certains des vieux effets existants pour prendre avantage de nouvelles technologies, comme le masque d’explosion du Scout et le moteur quantique. Ils ont également travaillé sur les effets pour les mécaniques de minage à venir. ECLAIRAGES Le premier objectif pour l’équipe d’éclairage a été centré sur la première passe d’éclairage du système modulaire de relais spatiaux. Cela inclut la création d’un langage d’éclairage et un ensemble de règles complet qui puisse être appliqué à chaque pièce modulaire, pour que quand une nouvelle disposition est créée, l’éclairage soit mélangé de manière homogène entre les pièces, magasins et couloirs, tout en maintenant en même temps un style visuel constant dans toute la station. ART ENVIRONNEMENTAL Hurston et Lorville sont en pleine production avec les équipes d’art environnemental. Ils vont bientôt terminer une première passe sur deux écosystèmes de Hurston, le biome de la mesa d’ordure et le biome acide. Hurston et Lorville sont en pleine production avec les équipes d’art environnemental. Ils vont bientôt terminer une première passe sur deux écosystèmes de Hurston, le biome de la mesa d’ordure et le biome acide. Ces nouveaux écosystèmes vont pleinement exploiter toutes les nouvelles fonctionnalités et améliorations sur lesquelles l’équipe a récemment travaillé avec les ingénieurs. Attendez-vous à voir de meilleures transitions entre les matériaux, et une meilleur intégration de choses comme les assets de roches et de terrain à la surface, donnant à l’ensemble un visuel et un ressenti plus naturel et intégré. Lorville a aussi été déplacée en production complète, avec la disposition et la direction de la ville approuvée par tous les départements. Le focus de l’art est passé vers la vie dans la cité, son architecture et aux nombreuses zones que les joueurs pourront visiter. ASSURANCE QUALITE Avant la sortie de la 3.1, l’équipe d’assurance qualité a travaillé avec de nombreuses disciplines. Suite à la sortie, ils se sont concentrés sur le support de l’équipe allemande d’ingénierie. Ils ont testé systématiquement tout le codage pour vérifier que les choses fonctionnaient comme prévu avant d’être incluses dans la branche live. Ils se virent confier la tâche de rechercher les causes des crash trouvées dans la version live en utilisant PageHeap. Ils ont souvent aidé les équipes de développement interne avec diverses requêtes par jour. Cela allait des tests pour vérifier si de petits problèmes que les gens rencontraient étaient dus à leurs fichiers locaux ou si c’était un problème dans la version actuelle, jusqu’aux tests plus complexes nécessitant le test sur le codage personnalisé et comparer les différences entre les versions. Ils ont également alloué du temps à Subsumption, faisant des tests hebdomadaires sur de nouvelles versions pour s’assurer qu’elles fonctionnent comme prévu pour l’équipe de développement. ART TECHNIQUE L’équipe allemande d’art technique a continué le travail de construction sur de nombreuses armes : la mitraillette Geminin F55, le fusil sniper Kastak Arms Scalpel, et la mitraillette Klaus & Werner Demeco. Ils ont terminé la R&D pour se pencher avec une arme avec la Vue Vers le Bas (VVB). Les premières implémentations des personnages se penchant étaient faites depuis un proc clip, rendant impossible la mise à l’échelle aux divers types d’armes et viseurs dans le jeu. Les nouveaux besoins vinrent de l’équipe de conception technique, et les artistes techniques ont fourni une solution flexible où la conception technique pouvait facilement modifier les résultats. Pour la deuxième version du système de customisation de personnages, ils ont fait beaucoup de R&D tournant autour d’une adaptation sans artefact de l’attachement des ressources (cheveux, barbes, lunettes, armures et vêtements) à un visage arbitraire et des formes du corps à l’exécution. Le but est d’autoriser tout attachement une seule fois pour un visage ou un corps prototypique, puis, automatiquement et en douceur, adapter sa forme à tout visage personnalisé par les joueur ou PNJ unique créé par le département artistique. Le même système sera utilisé à la fois de manière interne pendant la création d’assets, et de manière externe par les joueurs lors de la création de personnage et l’édition d’équipement. Sachant que les personnages, en incluant tous leurs accessoires et leur LOD respectifs, peuvent faire plus de 100.000 vertex, une empathie toute spéciale fut placée pour trouver des algorithmes pouvant accomplir cette tâche complète en temps réel. Un autre objectif du développement était de s’assurer que l’autorisation des assets à l’utilisation avec ce système était aussi simple que possible pour le travail des artistes, afin que le département artistique puisse les créer efficacement. Ils ont également travaillé sur l’amélioration de plusieurs outils pour les pipeline d’animation et artistique, en incluant l’outil Playblast, les normales personnalisées et un exporteur Houdini. CINEMATIQUES L’équipe cinématique a terminé un sprint pour que toutes les scènes narratives de priorité hautes à moyennes soient représentées dans le build de Squadron 42. Beaucoup de scènes étaient déjà en cours, mais ils voulaient donner à l’équipe de level design une prévisualisation complète de toutes les scènes comportant une capture de performance importante qui pourrait être pertinente pour le flux du niveau/le rythme et les besoins spécifiques de l’art environnemental. L’effort de prévisualisation a également ajouté des séquences Trackview par scène et des commentaires du statut des scènes. Pendant le procédé, ils ont également nettoyé les couches de personnage et les conventions de nommage de l’équipement de ces derniers, ce qui était nécessaire pour une lisibilité facile des configurations de scène et des performances dans l’éditeur. Une fois terminé, ils sont revenus à un chapitre arrivant plus tôt dans le jeu pour discuter avec l’équipe d’artistes environnementaux pour un lieu-SPOILER-clé. Les revêtements et les matériaux avaient besoin d’une mise à jour pour les élever aux standards actuels, et ils modifient le modèle de couleur pour l’aligner à d’autres vaisseaux / endroits. Du progrès a également été effectué sur une des scènes les plus complexes, en termes de logistique et de nombre d’acteurs, du milieu de Squadron 42. MOTEUR DU JEU L’équipe a passé du temps à profiler les outils, surtout aux alentours de la sortie de la 3.1. Un nouveau système (CIGProfile) a été introduit pour remplacer l’ancien système de collecte de données. CIGProfile est conçu pour être un système central qui collecte toujours les données (pas seulement là où c’est activé), et les transfère à Listener pour qu’il les affiche. Cette conception garde un historique des données de performances. Ils implémentent une capture de performances automatique qui active automatiquement un vidage des métriques de performances basées sur le paramètre configuré. Avec l’historique, ils voient à quel moment les performances ont commencé à chuter au lieu d’analyser pourquoi les performances sont mauvaises en établissant des profils après la chute de performances. En construisant ce système, ils ont implémenté un système télémétrique continu, qui collecte toujours les métriques de performances, permettent à l’équipe de voir immédiatement les changements et réagir de façon appropriée. Le système est actuellement en phase de prototype. L’équipe du moteur de jeu a dirigé son attention sur divers aspects du moteur. Le planificateur de composant d’entité a été remanié pour permettre une API plus claire (en cours mais presque terminée). Le système de composant a grandi au fil du temps grâce au travail effectué par différents développeurs qui ont ajouté des fonctionnalités. L’équipe a d’abord introduit les composants, puis le threading et a mis à jour les règles, ce qui réduit le nombre de composants à mettre à jour. Toutes ces mises à jours combinées ont résulté en un code complexe. Le remaniement a été affronté pas à pas en rendent la conception plus orthogonale, permettant une façon plus flexible de contrôler les composants, par exemple en implémentant de nouvelles règles d’activation ou une mise à jour des fréquences. L’équipe a passé du temps à profiler les outils, surtout aux alentours de la sortie de la 3.1. Un nouveau système (CIGProfile) a été introduit pour remplacer l’ancien système de collecte de données. CIGProfile est conçu pour être un système central qui collecte toujours les données (pas seulement là où c’est activé), et les transfère à Listener pour qu’il les affiche. Cette conception garde un historique des données de performances. Ils implémentent une capture de performances automatique qui active automatiquement un vidage des métriques de performances basées sur le paramètre configuré. Avec l’historique, ils voient à quel moment les performances ont commencé à chuter au lieu d’analyser pourquoi les performances sont mauvaises en établissant des profils après la chute de performances. En construisant ce système, ils ont implémenté un système télémétrique continu, qui collecte toujours les métriques de performances, permettent à l’équipe de voir immédiatement les changements et réagir de façon appropriée. Le système est actuellement en phase de prototype. Ils ont également amélioré le tracker complet en faisant des sérialisation de données asynchrones, ce qui a aidé aux problèmes avec les déconnexions du serveur. En se basant sur un raisonnement similaire, ils ont remplacé l’objet std::function avec une implémentation faite maison. La variante du std fonctionne correctement mais peut allouer de la mémoire, ce qui n’est pas trop mauvais sur le système d’allocation mémorielle rapide. Cependant, un nombre massif d’allocations à l’intérieur de std::function a affecté les outils de suivi de la mémoire, donc les réduire était essentiel. L’implémentation a maintenant la même interface et une liste ouverte pour réutiliser la mémoire, en mettant moins de pression sur le suivi de mémoire central. Ils ont également aidé l’équipe du Royaume-Uni avec leur travail sur le flux de conteneur d’objet. BackgroundJobs/Fibers est un outil central pour bouger tout le code chargeant sur des threads différents. Ils ont mis le code chargeant dans une fibre, qui fonctionne normalement sur un thread en arrière-plan, et lorsque cette fibre rencontre du code qui ne peut être exécuté sur un thread, elle va attendre d’elle-même le traitement du thread principal. Cela fonctionne bien, vu qu’il permet à des parties du code de fonctionner en parallèle, sans changer la logique d’exécution. Avec cette configuration, ils ont rencontré un problème intéressant. La section critique récurrent après une fibre est la transition d’un thread du logiciel à un autre. Vu que ce n’est pas un scénario prévu par les concepts fournis avec les systèmes d’exploitation, l’équipe a dû faire ses propres primitives de threading. Celles-ci sont maintenant complètement implémentées dans l’espace-utilisateur (en-dehors de l’utilisation de futex/WaitOnAddress en tant que concept de préemption de bas niveau).. Ils ont également travaillé sur de nombreuses autres tâches. Cela incluait la dispersion de sous-surfaces optimisée (qui fonctionne avec des petits nombres d’échantillon), plusieurs correctifs pour une grande fuite de mémoire vidéo et système (déjà dans la 3.1), et l’amélioration du rendu d’aberrations chromatiques pour préserver la netteté au centre de l’écran.. INGENIERIE DE VERSION L’équipe d’ingénierie de version a commencé à faire fusionner la base de code de TRybuild avec la base de code convertie. Cela leur permettra d’avoir un environnement unique pour tous les services, comme le système de version principal, trybuild, et les autocompilations. Ils ont également fait en sorte que les serveurs de jeu dédiés soient disponibles pour les versions de tests de l’assurance qualité pour les requêtes de test de l’assurance qualité (RTAQ). Cela permettra aux membres de l’assurance qualité de tester entièrement et de contrôler des choses spécifiques, comme les services de shopping, l’interdiction, les missions générées, les listes d’amis et le chat, ainsi que la persistance. IA L’équipe des IA a implémenté la première version de l’éditeur de “compétences du personnage”. Ce nouvel outil permet aux concepteurs de créer des modèles de compétences pour les PNJ, de les configurer individuellement, et de définir comment les compétences et les traits influencent différentes statistiques. Les statistiques sont la façon dont les compétences et les traits sont convertis en nombres qui influenceront le code interne pour qu’il accomplisse les différentes actions. Les compétences et les traits peuvent être utilisés directement dans le comportement pour en sélectionner un approprié, afin qu’un PNJ puisse avoir différents résultats sur une action spécifique en fonction de ses capacités, et qu’il puisse décider d’accomplir différentes actions ou faire leurs décisions différemment en relation avec leurs traits ou compétences. Pour améliorer l’expérience de combat, ils ont introduit la prédiction balistique pour l’utilisation des grenades et toute arme balistique. Maintenant, les PNJ sont capables de comprendre quel type de prédiction est requis par l’arme qu’ils veulent, permettant à l’équipe de créer des types d’armes plus efficients et de permettre plus de variation sur les comportements. Ils ont également amélioré le système de mouvements pour permettre la sélection de transitions entre les états de mouvements et de couverture, pour que les PNJ puissent correctement s’aligner sur les lieux couverts en relation à la direction de leurs cibles. Pour le comportement en combat spatial, ils ont introduit des améliorations de comportement pour séparer les chasseurs et les canonnières, ainsi les joueurs vont pouvoir expérimenter des PNJ tentant différentes stratégies d’attaque en fonction de leur vaisseau et de leurs capacités physiques. Les pilotes volant en chasseurs essaieront de découpler leurs mouvements avec leurs attaques, tandis que les pilotes de canonnières préféreront tourner autour de leur cible pour tirer profit de leurs tourelles. Le travail a commencé sur les personnages Vanduul, préparant toutes les bases sur leurs comportements, afin que la conception puisse itérer sur eux. CONCEPTION DU SYSTEME L’équipe de conception système fut occupée avec les fonctionnalités liées à l’IA. Les IA de FPS savent maintenant comment flanquer les joueurs pour les prendre par surprise et lancer des grenades en de nombreuses manières et situations. Le travail de concept termine la façon dont les PNJ réagissent aux grenades qui leur sont lancées ; qu’ils soient surpris, sautent hors de portée, etc. Pour l’IA des vaisseaux, ils séparent les comportements de combat en sous-classes de pilotes, pour que l’IA sachent comment faire voler les vaisseaux qui ont des tactiques spécifiques. Par exemple, un Starfarer ne devrait pas faire de combat spatial comme un Gladius, donc un pilote de Starfarer doit être conscient du placement des tourelles et ne doit pas nécessairement utiliser leurs armes principales pour combattre. Ils ont également aidé l’équipe IA avec une passe initiale sur les IA de combat Vanduul. Ils ont continué à peupler les éléments communs des hangars modulaires de PNJ pour rendre les lieux plus vivants. Ce sera un procédé continu jusqu’à ce que chaque lieu ait l’air adéquatement peuplé. Ils ont également progressé sur le minage et la plupart des éléments basiques sont proches de la fin. Une fois que les éléments seront terminés, ils combineront de nombreux éléments et s’assureront que tout fonctionne comme prévu. CONCEPTION DE NIVEAUX L’équipe de conception de niveaux du PU a terminé la passe de whitebox sur Lorville, et, avec l’équipe artistique, a commencé le processus pour amener Lorville à sa qualité finale avec le greybox et ses derniers arts. Il y a toujours du travail à faire, mais c’est en bonne voie. Ce sera la première véritable zone d’atterrissage majeure, reléguant Levski au rang de naine. Ils ont également commencé à whiteboxer les gares localisées le long du périmètre extérieur de la ville. Elles amèneront les joueurs et PNJ de la surface de la planète jusqu’aux districts civils, ainsi qu’aux garages pour le spawn de véhicules. Ils ont whiteboxé le port spatial et beaucoup des hangars qui viennent avec, vu que l’équipe s’attend à un gros trafic spatial dans ces lieux-clés à la fois en raison des joueurs et des IA. Voici une petite capture d’écran de la whitebox de Lorville pour vous faire patienter : Ils ont également prévu du contenu supplémentaire pour Area18, pour l’amener jusqu’au statut de zone d’atterrissage complète. Cela signifie concevoir l’espace pour un port spatial correct, les magasins et les services, ainsi que l’ajustement nécessaire pour l’accommoder à tout le nouveau contenu. Ils ont aussi continué à travailler sur les outils procéduraux, ont étudié le placement procédural des accessoires, et ont construit une bibliothèque de pièces whiteboxées et de connecteurs que l’outil utilisera pour générer des stations. PLATEFORME: TURBULENT PLATEFORME : TURBULENT Avril a vu de grandes avancées dans le développement et les sorties de Spectrum, ainsi que des mises à jour de sécurité, des pages promotionnelles et un nouveau centre de support. SPECTRUM La 3.7.4 a été sortie en production. Cette version inclut les listes de blocs, les rôles sur mesure et les emojis personnalisés. L’équipe apprécie tous les “Spectrocatis” donnant des rapports de bugs pour aider à ce que la sortie soit prête pour une publication live, et tous les backers peuvent personnaliser leurs organisations en ajoutant des emojis de leur cru. Les équipes UX ont terminé une série d’interviews avec les utilisateurs pour améliorer les plans pour les salons vocaux/avec des amis sur Spectrum. Merci à tous ceux ayant participé. Les équipes UX et conception ont terminé le travail sur la liste d’amis, même si certaines itérations et changements sont attendus alors que les concepts sont implémentés. Voici un aperçu de ce travail. Actuellement, l’équipe Spectrum est sur un sprint pour que la fonctionnalité du système d’amis soit complète. Après cela, l’équipe le testera de manière extensive sur le PTU et comptera beaucoup sur les “Spectrocatis” vers la fin de mai. PLATEFORME RSI L’équipe a fait des améliorations sur le site RSI. De nouvelles mesures de sécurités furent ajoutées pour prévenir les attaques en brute force et réduire les comptes hackés. Force 2FA fut ajouté pour la fonte des vaisseaux et les cadeaux à des comptes protégés. Des changements furent effectués sur le script d’importation Jira côté backend de la feuille de route pour étendre des équipes multiples, permettant aux équipes de production de CIG plus d’autonomie et de flexibilité en construisant leurs planning de sortie. L’équipe de Turbulent a aidé à la présentation de l’Origin 100i, en incluent une page de concept de vaisseau conçue de manière unique. L’équipe a mis en place et a fourni de l’aide pour le Vol Libre de la 3.1 où de nouveaux utilisateurs et les backers existants avaient une opportunité de piloter le Cutlass Black et errer sur les planètes dans le Tumbril Cyclone. Les chefs développeurs ont passé une semaine à Austin afin d’y prendre des décisions de conception technique pour l’implémentation du système de groupe. Le système de groupe est une fonctionnalité nécessaire qui changera complètement la façon dont vous jouez à Star Citizen avec vos amis. BASE DE SAVOIRS Le développement de la base de savoirs est terminé. L’équipe l’a ajoutée aux conceptions mobiles, s’assurant que tous ses aspects soient accessibles sur tous les appareils. Ils ont également travaillé sur l’implémentation d’un formulaire de contact facile à utiliser et des réponses uniformisées pour les agents de relation joueurs de CIG. La base de savoirs est prévue pour être lancée au mois de mai. COMMUNAUTE COMMUNAUTE Le rapport du mois dernier terminait sur une note positive en accueillant le deux millionième citoyen dans l’univers. Au cas où vous l’avez manqué, l’équipe a également célébré cette étape avec une lettre du Président. Des badges spéciaux sur Spectrum et des t-shirts de sport en jeu montreront le dévouement de tous ceux qui faisaient partie du projet avant d’atteindre la barre phénoménale des deux millions. L’événement Vol Libre tenu ce mois-ci a donné aux potentiels futurs citoyens la chance d’aller dans l’univers et de prendre quelques vaisseaux et véhicules pour faire un tour. Avec ça, le voyage vers les 3 millions de citoyens a commencé. Le 21 avril, des membres de l’équipe ont pris part à la BritizenCon, le plus grand rassemblement sur Star Citizen créé par la communauté du Royaume-Uni. Félicitations à tous les organisateurs pour avoir mis en place un événement réussi. La BritizenCon a inclus plusieurs panels de développeurs, des tombolas, et un tournoi de combat spatial passionnant. La BritizenCon a également marqué le lancement du nouveau site web de JR Fabrication. L’entreprise créé des meubles d’avant-poste en vrai, comme ceux que vous avez vu sur la scène de la Gamescom l’an dernier, et la caisse de fret qui a joué un rôle intégral dans la bande-annonce de présentation de la 3.0 à la CitizenCon 2947. En avril, l’équipe a révélé l’innovante série 100 d’Origin Jumpworks. Avec une entrée de carburant à la pointe de la technologie et le style inimitable d’Origin, c’est une bonne alternative au Mustang et à l’Aurora pour un vaisseau de départ. L’introduction de la série 100 d’Origin a été accompagnée par un post du Shipyard se plongeant dans la façon dont les mécaniques de carburant fonctionnent actuellement et ce qui est prévu dans le futur. Sur le front des événements, l’équipe fait actuellement une promotion en coopération avec Intel. Des streamers sélectionnés montrent la puissance et les performances accrues qui sont débloquées avec un SSD Intel Optane. Allez regarder Mitauchi et CrucianGaming en stream dans la semaine, et allez sur Spectrum pour une chance de gagner l’un de ces incroyables SSD vous-même. Participez au concours de capture d’écran en cours et montez votre setup gaming au niveau supérieur ! Pour en savoir plus sur ce qui arrive, allez voir la feuille de route qui inclut maintenant les plans pour l’Alpha 3.5 ! La feuille de route s’est étendue jusqu’au premier quart de 2019, et l’équipe continuera à itérer sur la branche 3.5 au fur et à mesure de l’année. Enfin, l’équipe a sorti les détails de la CitizenCon 2948 qui se tiendra à Austin, TX, le 10 Octobre. Visitez la page de l’événement pour savoir quand est-ce que les billets seront en vente et comment préparer ce qui prend la forme du plus grand événement Star Citizen à l’heure actuelle. Et avec ça, on se revoit dans le Verse' ! CONCLUSION ON SE REVOIT LE MOIS PROCHAIN…
  9. LooPing

    JR Fabrication, une histoire de passionnés.

    @Maarkreidi merci, merci... merci pour cette trouvaille, j'adore... dommage que je n'ai plus de tune en ce moment. le bureau façon avant-poste me fait de l'œil, mais 2500 € au waouh, vivement que IKEA fasse les mêmes ! franchement si j'avais les moyens je me referais toute ma salle de jeux avec ça ! pour le prix un peu excessif : tout de même ses bureaux ne sont pas si grands et ça reste visiblement du bois laqué, mince avec les outils adéquates on doit pouvoir s'en sortir pour moins d'argent...
  10. Suite au lancement de l'Hercules de Crusader Industries, vous avez votés pour certaines questions que nous avons présenter aux concepteurs du jeu pour vous donner plus d'informations sur le starlifter tactique récemment dévoilé. Si vous n'avez pas regardé notre récent Ship Shape sur l'Hercules, vous pouvez le faire ici. Et puis, dans Reverse the Verse, Matt Sherman et Corentin Billemont ont répondu aux questions sur l'Hercules en direct sur Twitch. Un merci spécial à Corentin Billemont et Todd Papy pour avoir répondu à vos questions les plus populaires. Comment un avant-poste peut-il se défendre contre un bombardement d'un Hercules A2 ? Les joueurs peuvent se protéger contre les attaques aériennes en mettant en place des défenses anti-aériennes. En ce qui concerne la destruction d'un avant-poste, c'est quelque chose que nous examinons, ainsi que les ramifications que cela aurait sur le système juridique. Qu'est-ce que l'armure moyenne et lourde quand on parle de vaisseaux ? Léger, moyen et lourd indiquent le degré général de protection supplémentaire que l'armure donne au vaisseau. Chaque type de blindage offre des résistances différentes, mais il a aussi un impact sur le poids du vaisseau. Est-ce qu'il y a des lits, une salle de bain et une cuisine ? Toutes les variantes ont trois lits pour l'équipage principal, ainsi qu'un petit coin cuisine et un ensemble toilette/douche simple. L'Hercules n'est pas fait pour les longs voyages confortables dans l'espace, donc il n'a pas besoin d'être luxueux. Est-ce que l'Hercules a d'autres entrées que les grandes rampes ou est-ce que la soute doit être décompressée chaque fois que vous devez sortir du vaisseau ? Les joueurs peuvent entrer dans l'Hercules en utilisant les rampes ou via un petit ascenseur au milieu de la soute. De là, vous pouvez aller soit au niveau du principal, soit dans la soute, soit dans le cockpit. Peut-on s'attendre à voir des supports de bombes et des baies pour d'autres vaisseaux (comme le Retaliator), ou les bombes se limitent-elles à l'A2 et à d'autres futurs vaisseaux et véhicules d'assaut au sol ? Pour l'instant, seuls l'Hercules A2 et les futurs vaisseaux d'assaut au sol sont prévus pour avoir des bombes. Cependant, nous cherchons des moyens de permettre à quelques autres vaisseaux que nous avons déjà annoncés ou libérés (comme le Retaliator) de transporter et d'utiliser des bombes, bien qu'ils ne soient pas en mesure de transporter les impressionnantes bombes de la taille S10 comme l'Hercules. Pour le transport de marchandises, quel est l'avantage de l'Hercules C2 par rapport au Starfarer moins cher qui utilise des nacelles de cargaison à la place des nacelles de carburant ? Les nacelles externes, comme celles du Starfarer, sont plus exposées et plus vulnérables que celles de l'Hercules. De plus, le Starfarer n'est pas fait pour transporter des véhicules, ce qui est le point principal de l'Hercules. Quelles comparaisons y a t'il entre les bombes S10 MOAB et les torpilles de classes S10 ? En termes de taille, les bombes sont plus grosses que les torpilles. Les bombes sont également non guidées, offrent un rayon de dégâts plus large et des dégâts plus importants. Comme les missiles et les torpilles, les bombes pourraient avoir des spécifications différentes à l'avenir pour différents types de dommages et situations. Comment les quartiers d'habitation intérieurs se comparent-ils entre les versions ? Les C2 sont-ils plus habitables que les cabines spartiates des M2 et A2 ? En termes de fonctionnalité, les espaces de vie intérieurs sont les mêmes pour toutes les variantes de l'Hercules Starlifter qui utilisent le M2 comme base. Cependant, comme d'autres vaisseaux ayant des variantes militaires, il est possible que les matériaux diffèrent. Pouvez-vous nous en dire plus sur les "Six emports de Contre-mesure" de l'Hercules ? Comme tous les autres vaisseaux, le Starlifter dispose de plusieurs lanceurs de contre-mesures à des endroits stratégiques autour de lui. En raison de sa taille et de sa forme, le Starlifter a six lanceurs installés, contre quatre pour le Starfarer. Il y en a deux près de la soute arrière, deux à côté du train d'atterrissage et deux sur les ailes arrière. Si vous lâchez une bombe à fragmentation dans l'espace, pouvez-vous créer un champ de mines ? Cela dépend de la façon dont nous faisons fonctionner la détonation de la bombe. Actuellement, nous pensons qu'ils vont se déclencher au moment de l'impact. Cependant, nous nous pencherons plus tard sur la proximité et le temps. Quelle est la plus petite plateforme sur laquelle l'Hercules peut atterrir, et s'adaptera-t-il aux aires de repos et aux stations orbitales qui arriverons dans le jeu ? L'Hercules Starlifter, comme d'autres vaisseaux de taille similaire, ne s'adaptera que sur des grandes plates-formes d'atterrissage. Comment le blindage moyen du C2 se compare au blindage améliorer du Starfarer Gemini ? Le blindage améliorée du Starfarer Gemini est un modèle lourd, semblable au Starlifter M2. Le blindage moyen du Starlifter C2 est similaire au blindage du Starfarer standart. Comment le C2 peut-il survivre à un engagement défensif avec seulement 2 refroidisseurs et 2 générateurs de bouclier lorsque des vaisseaux similaires (Starfarer/Gemini, Genesis, Caterpillar, Carrack) ont TOUS 2 refroidisseurs et seulement 1 générateur de bouclier ? Bien qu'il soit préférable pour tout pilote de C2 d'avoir une escorte à proximité, cette configuration devrait quand même lui permettre de s'éloigner ou appeler à l'aide. Les autres vaisseaux mentionnés doivent tous utiliser leur puissance d'une manière différentes, que ce soit pour faire fonctionner les systèmes de survie, les ordinateurs ou d'autres modules. Quels sont les rôles spécifiques des trois membres d'équipage du M2 ? Les rôles de l'équipage du M2 sont semblables à ceux d'autres vaisseaux de la même configuration : un pilote, un copilote qui a accès à certaines tourelles et un artilleur dédié qui a le contrôle des tourelles. L'espace de chargement de l'A2 est-il utilisable pour le fret normal si les bombes n'y sont pas entreposer ? L'A2 dispose de la moitié de l'espace de chargement du M2. Lorsque les bombes ne sont pas entreposées, le système de largage des bombes et des munitions est toujours présent, de sorte qu'il est impossible de stocker des cargaisons dans cette zone. Cependant, vous pouvez toujours placer 234 unités de cargaison standard (SCU) dans la moitié avant du vaisseau (si vous ne décidez pas d'y placer un char Tumbril Nova à la place ! Traduction : LooPing - Swiss Starships
  11. Ca fait quelques temps qu'on attendait l'annonce de l'écran de Google et LG et ça y est, il vient enfin de faire officiellement apparition lors du Display Week à Los Angeles ! Comme prévu donc, ce dernier possède une densité de pixel de 1443ppi, soit 1000 ppi de plus que ceux de nos casques actuels (environ 450) ! A une taille de 4,3 pouces, cela lui confère une résolution de 3840 x 4800, avec un FOV de 120° x 96 et un taux de rafraîchissement de 120Hz, ce qui lui donnerait un rendu nettement plus net que tout ce qui a été présenté jusque-là : Rendu face à face avec un écran 538ppi (supérieur au Rift/Vive, proche du Vive Pro) Il embarque aussi une technologie très similaire au WOLED de LG, à savoir que tous les pixels sont blancs et recouverts d'un filtre de couleur pour éviter les problèmes de longévité de l'OLED tout en gardant une structure plus proche du RGB (au revoir le PenTile !). Car oui, nos écrans actuels possèdent une matrice de type "Diamond Pixel" qui provoque une perte d'environ 33% de pixels et on avait souhaité que LG apporte cette technologie à la réalité virtuelle depuis la présentation de leur casque de réalité virtuelle il y a plus d'un an. Il serait prévu pour être embarqué dans des systèmes "avec rendu fovéal" (c'est la mode en ce moment) et LG ainsi que Google ont insisté sur le fait qu'il n'est encore qu'à l'état de prototype et sur le besoin d'augmenter le FOV, avec "des specs idéales de 9600 x 9600 à 160° pour couvrir le champ de vision humain naturellement". Le casque de LG étant le prochain casque SteamVR de Valve et le remplaçant du HTC Vive... Source : etr.fr
  12. Alors vous le savez pour ceux qui me connaissent, je ne demande qu'à comprendre ! Au hasard de mes balades sur Internet et à la recherche de vidéos sur la 3.1.4, afin de voir si tous les joueurs sur la planète rencontrent les mêmes problèmes de FPS et de lags que nous, je suis tombé sur la vidéo ci-dessous : C'est assez frustrant de voir ce YouTuber (je suis tout de même content pour lui) jouer à Star Citizen en 4K avec un taux de FPS d'environ 30 à 40 images secondes et quasiment aucun lag, la vidéo dure tout de même 2h30. il ne rencontre pas non plus le quart des bugs auxquels nous somment confrontés. Alors il faut m'expliquer car moi aussi, j'aimerais tout de même bien une seule fois jouer dans ces conditions... c'est quand même infernale, il se balade partout en 4K, c'est nickel les textures sont magnifique. il y a deux ou trois ralentissements (vraiment minime), mais rien à voir avec les conditions dans lesquelles nous jouons en Europe. Ma question : Comment fait-il ?
  13. LooPing

    Star Citizen 3.1.4 et performance ?

    Oui mais... avec d'autre MMO il n'y a pas cette différence... alors au boulot CIG ! je suis pas sûr que la connexion réseau qui effectivement joue un certain rôle soit l'unique raison pour lesquelles ça ne fonctionne pas. au passage un petit outil pratique pour connaître l'état du réseau Amazon sur lequel nous surfons avec Star Citizen http://www.cloudping.info/ ça vous donne les pings de tous les serveurs Amazon dans le monde. et si on se fie aux pings dans l'image, le serveur européen est plutôt rapide. Peut-être que les ressources allouées à celui-ci sont faibles et ne supportent pas la quantité de joueurs. apparemment CIG utilise actuellement Sydney, Virginie et Francfort. Avec Francfort je suis à 23 ms.
  14. j'aime bien mon titre de post qui va faire bondir @Sensi, défenseur devant l'éternel des cryptomonnaies. Qui aurait pensé que nous soyons touchés de plein fouet, nous en tant que joueur, par c'est cryptomonnaies. Pour ceux qui s'y intéressent ils connaissent le principe du minage, pour miner il faut un maximum de machines et qu'elle soit rapide. Les mineurs ne sont maintenant plus des petits internautes dans leur coin qui n'ont aucune chance face à c'est ferme qui se sont ouvertes un peu partout dans le monde et qui aligne des centaines de machines pour calculer les équations envoyées pour une transaction. C'est celui qui va le plus vite, qui gagne, et qui empoche au passage quelques cryptomonnaies. Alors qu'est-ce que nous utilisons et qui va très très vite bien plus vite qu'un processeur standard et bien les processeurs de cartes graphiques, raison pour laquelle leurs prix a grimpés jusqu'à passer les 1000$, les mineurs se sont jetés dessus... C'est d'ailleurs aussi le nouveau petit joujou des hackers, qui utilise la vitesse des processeurs de cartes graphiques pour craquer les codes, pour info, moins d'une seconde pour un mot de passe à quatre caractères, plusieurs mois voire plusieurs années dés qu'ils dépassent 10 caractères. Sur le site de NVIDIA les prix sont revenus enfin à une certaine normalité (même si c'est encore un peu cher pour une carte graphique): GEFORCE® GTX 1060 : 229.90€ GEFORCE® GTX 1060 : 279€ GEFORCE® GTX 1070 : 449€ GEFORCE® 1070Ti : 479€ GEFORCE® GTX 1080 : 517€ Pas cool pour ceux qui ont acheté il y a pas très longtemps leurs cartes à passer 900€. Nous pourrions nous poser une question : Mais pourquoi le prix augmente quand la demande est forte, la carte a pourtant coûté le même prix à la fabrication, mais qu'est-ce qui peut bien passer dans la tête des dirigeants de Nvidia pour nous vendre plus cher un produit juste parce que la demande est importante, ce ne serait tout de même pas que l'appât du gain... et quand vont-ils arrêter de nous tondre...
  15. @Maarkreidi Et du coup ton opération pour les 4 bras supplémentaire, elle est toujours planifiée ?
  16. il ne faut pas oublier cet aspect plus on a de surface a affichée, plus les ressources PC sont sollicitées. Pour exemple pour mon cockpit d'A10, mais planche de bord représentait 3 écrans 1080P. J'avais donc en tout : 1 écran pour visualiser le simulateur 1 écran pour afficher des indications à reprendre pour mes planches de bord 3 écrans pour les planches de bord Pour un total de 5 écran, je perdais 40 % de FPS j'ai réussi à avoir un déficit de 10 % en déplaçant l'affichage des planches de bord sur un autre PC en réseau.
  17. Pour bien comprendre, j'apporte une petite informations supplémentaires : La différence entre des termes que l'on emploie souvent : DPI, PPI et PPP Tout d'abord, et bien, il n'y a pas de différence sur l'interprétation technique, les trois termes veulent dire exactement la même chose : DPI et PPI c'est la version anglaise Dots Per Inch ou Pixels Per Inch: Il s'agit du nombre de pixel (points) par pouce sur l'écran : un pouce est égal à 25,4 mm au carré. PPP, version française, mêmes considérations techniques juste le terme qui change on parle de Points Par Pouce vous l'aurez donc compris, plus il y a de pixel (points) dans un carré de 25,4 mm de côté meilleur sera la définition de l'écran. Et maintenant le Graal, en matière de VR on commence à parler de PPD (Points Par Degrés), à mon avis d'ailleurs nous devrions même faire disparaître les trois intitulés ci-dessus au profit d'un seul: PPD beaucoup plus juste Pas facile à comprendre, mais essentielle pour la réalité virtuelle, le PPD est le nombre de pixels par degré, on considère donc en plus du nombre de pixels par pouce la distance de visionnage. évidemment si vous regardez votre téléphone à une distance de vue de 5 cm ou 10 ou 50 vous ne verrez pas l'image et les pixels de la même manière, à 5 cm ils seront visibles à 10 un peu moins et ainsi de suite et donc vous aurez l'illusion d'une meilleure résolution à 50 qu'à 5 cm. Du coup la distance devient un élément significatif et à prendre en considération quand on parle de résolution d'écran. En l'occurrence pour les écrans dédiés à la réalité virtuelle, l'écran se trouve très proche de l'œil il a donc besoin d'un PPD très élevé. pour bien faire il nous faudrait un 60 à 80 PPD pour se rapprocher de la résolution de l'œil humain. Pour essayer de bien comprendre je vous propose de visualiser le concept : Dans les casques virtuels notre œil est à environ 2,5 cm de l'écran chaque écrans a une diagonale disons de 8 cm Pour avoir un PPD de 82 pixels par degré il nous faudra donc une résolution de 8000 pixels par 8000 pixels Avec 2228x2229 PPI nous aurons donc un PPD de 23 pixels par degré. C'est une belle avancée et avec quelques artifices techniques, cela devrait être assez sympa dans les futurs casques, mais loin d'une résolution optimale et qui nous laisse percevoir le chemin encore à parcourir pour un rendu qui se rapproche de la résolution humaine.
  18. les connectiques sont en USB ?si oui, est-ce que ça ralentit l'affichage ou pas ?
  19. ça commence à prendre forme. Quel type d'écran tu utilises derrière les MFD de Thrustmaster ? Oui effectivement que les MFD soient tous les deux décalés gâchent un peu la vue. Tu peux peut-être rattraper le tir en fonction du revêtement que tu mettras sur le bois. Par exemple une surface plastifiée noire sur lequel tu pourrais mettre des indications voir des lignes ou autres, avec des des décalco plastic tu peux faire quelque chose de bien. Et puis pour bien finir le tour des écrans, peut-être que tu as prévu quelque chose, moi je mettrai des baguettes fines pas trop épaisses noires un peu comme celle ci-dessous :
  20. JOURNAL D'UNE VOLONTAIRE Par : CIERA BRUN OPÉRATION ÉPÉE DE L'ESPOIR DELLIN, CHARON III, SYSTÈME CHARON 5 avril 2948 Tout au long de l'école, j'ai eu l'impression de rater quelque chose. J'ai eu des bonnes notes, des mauvaises gueules de bois, et j'ai appris beaucoup de théorie - des trucs standard de l'université, mais je désirais ardemment une action tangible. Pour sortir dans l'univers et vraiment faire la différence, tu sais ? Faire partie de quelque chose de plus grand, je suppose.... APRÈS L'OBTENTION DE MON DIPLÔME, MALGRÉ LES PROTESTATIONS DE MES PARENTS, J'AI PEAUFINER MON CURRICULUM VITAE EN FAVEUR DU BÉNÉVOLAT. Après avoir fait des recherches sur un tas de causes, j'ai opté pour Empire's Overlooked. Ils semblaient faire du bon travail là où c'était le plus nécessaire, et je pensais qu'avec eux, j'aurais une vraie chance d'avoir un impact. Eh bien, je suppose que j'ai réalisé mon vœu. J'étais là, un volontaire au visage frais, attendant avec impatience ma première mission, et il s'avère qu'il s'agit de Sword of Hope. On nous a donné l'option d'y aller ou pas, puisque l'opération nous emmenait dans une zone de combat active. Mais, comment pourrais-je ? C'était la chance que j'avais toujours voulu. Sword of Hope est une joint-venture entre EO et Crusader Industries, conçue pour fournir de l'aide et des fournitures aux sites de Charon III les plus touchés par la guerre civile en cours. En lisant sur le spectre depuis le confort de mon appartement à Prime, tout cela me semblait tout à fait approprié, mais comme je me rapprochais du point d'étape avec une douzaine de mes collègues bénévoles, à des heures de route vers Charon, le " travail de bureau ennuyeux " que mes parents m'avaitt insisté a travaillé, n'avait pas l'air si mauvais. ARRIVÉE AU CAMP MURDOCH, une ancienne base navale transformée en chantier naval à Tangaroa, nous avons été accueillis par un coordinateur des bénévoles nommé Deacon. Il s'est lancé dans un baratin bien répété, avec tous les détails, mais je n'y prêtais pas attention. J'étais plus intéressé par la myriade de personnel et de véhicules tourbillonnant autour de l'aérodrome dans un ballet chaotique et efficace, car apparemment tout ce qui se trouvait sur la base était chargé sur des rampes, dans les entrailles de ces vaisseau gigantesques et stupéfiants - une flotte d'Hercule Stalifter. ILS SONT APPARUS AU-DESSUS DU TARMAC, Avec des flux réguliers s'écoulant dans leurs coques : des chars, buggies, chariots élévateurs, cargaisons de toutes tailles, rovers, drones, et wagon pleins de ravitaillement et de personnel. Même en considérant leur taille, il ne semblait pas possible d'entrer autant à bord d'un vaisseau, mais les défilés ont continué, sans s'arrêter. Ce n'est que lorsque Deacon a posé sa main sur mon épaule et m'a demandé si j'allais bien, que j'ai réalisé que nous étions dans un tramway, rejoignant le défilé le plus proche. L'Hercules était notre transport. C'était il y a cinq heures. Maintenant, je m'assois ici, écrivant ce texte à partir d'un lit matelot niché dans le ventre du vaisseau, bien au-delà du point de non-retour. Mon cœur et mon esprit battant à égalité entre excitation et crainte, tout ce que je peux faire, c'est partir à l'aventure. Je suis ici maintenant, comme j'ai toujours pensé que je voulais l'être. Et peut-être que je peux vraiment faire une différence. Mais à ce moment précis, je devrais probablement dormir un peu. 5 juillet 2948 Mes excuses pour la brève absence. C’est juste qu’être ici, sur cet Hercules M2, faire partie de cette mission, tout cela m’a pas mal distrait. De plus, je n’ai jamais été en vol aussi longtemps auparavant et les voyages spatiaux font un vrai ravage sur mon horloge interne. Je n’avais même pas réalisé que ma dernière entrée datait de deux jours. Pendant ce temps, j’ai exploré chaque centimètre carré du vaisseau où je suis admis (et au moins quelques-uns où je ne le suis pas), rencontré plein de gens passionnants venant de tout l’univers, et appris bien plus sur le Hercules et les opérations de décollage/atterrissage que je n’aurais jamais pu l'imaginer. Les Hercules sont le coeur et l'âme de l'opération Épée de l'Espoir. L'implication franche de Crusader a rendu possible l'opération toute entière. Le vaisseau semble en quelque sorte encore plus grand à l’intérieur qu'à l'extérieur. Notre Hercules (qui, selon l’équipage est surnommé “Mama Bird” (NdT : Mère Poule) ) abrite un char et une de ces espèces de buggy tout-terrain dans sa cale, en plus des baraquements improvisés que nous, volontaires, appelons “maison”. Un membre d’équipage, un vieux vétéran amer de la Navy nommé Abe, affirme avoir connu un type qui a fait tenir trois Aurora dans la cale d’un M2. Bien que ça semble douteux, la taille et la capacité réelle du vaisseau est impressionnante et j’imagine que des agencements de cargaison quasiment illimités sont possibles, si on sait être créatif. Il est cependant évident que la baie de transport de cargaison n’a pas été conçue pour accueillir du personnel et l’un des volontaires ne cesse d’interroger bruyamment sur la raison pour laquelle ils n’ont pas pu affréter un Starliner pour nous. Abe dit que Charon III n’est pas un endroit pour un Starliner, et pour le coup, je veux bien le croire. Il faut que j’abrège cette entrée car les sirènes se sont lancées. Nous allons pénétrer l’atmosphère de Charon d’un moment à l’autre. Tout ça prend forme, très vite, mais être sur le Mama Bird me fait me sentir en sécurité et, assez curieusement, presque à l’aise. En cet instant, je suis contente d'avoir sacrifié les commodités d’un Starliner pour la robustesse apparente d’un M2. 5 septembre 2948 Il y a deux jours, peu après avoir posté ma dernière entrée et avoir pris part à des entraînements au tir, je me suis tenue sur le pont du Mama Bird, observant la clique de vaisseau constituant l’Opération Épée de l’Espoir. Avec moi, notre pilote et mon nouvel ami : Everson Gray, un autre gars de la Navy, retraité, qui avait des trésors de patience et d’histoires incroyables, l’une d’elles concernant la raison pour laquelle il était venu faire ce boulot. CERTAINS DE SES AMIS, DES SOLDATS RETRAITÉS QUI S’ÉTAIENT RECONVERTIS EN CONVOYEURS INDÉPENDANTS, COMME LUI, AVAIENT ÉTÉ TUÉS EN ESSAYANT DE FAIRE UN CHARGEMENT sur Dellin il y a quelques années, et ça avait été une vraie prise de conscience pour Everson. La situation sur Charon III avait vraiment dégénéré, avec l’armée d’Acheron considérant toute force extérieure pénétrant l’espace aérien de Dellin comme une menace. Les deux états étaient en guerre depuis des années, je me rappelle avoir lu quelque chose là-dessus à l’école, mais Acheron était devenu progressivement plus agressive ces dernières années. Everson avait entendu parler d’Épée de l’Espoir et avait de l’expérience en pilotage d’Hercules depuis son service dans la Navy. Il voulait aider. Il “devait” comme il disait. J’aime parler avec Everson. J’aime ses histoires. Mais celle-ci me fait me sentir un con. Je veux dire, qui suis-je ? Une diplômée quelconque qui s’est engagée dans un de ces trop nombreux rassemblements et est partie pour énerver ses parents ? Je suis en mission avec ce vétéran qui a vécu de vraies pertes douloureuses. Sans parler de ses aptitudes pratiques réelles. Ça me fait m’interroger sur mes motifs, mon caractère et tout le fil de ma vie jusqu’à ce moment. Mais Everson est un gars sympa, et il ne cesse de me rassurer sur le fait que je suis ici pour une bonne raison. Alors que j’examinais quelle pouvait être cette raison exactement, Everson indiqua trois autres Hercules, des canonnières A2, qui s’envolaient devant nous. Il dit que je ne devrais pas être effrayée par les entraînements parce que si quoi que ce soit arrivait, ces gros durs s’en occuperaient avant qu’on soit à portée. Il se trouve qu’il avait pratiquement raison. LA NUIT DERNIÈRE ALORS QUE NOUS COMMENCIONS À NOUS PRÉPARER À ENTRER DANS L’ATMOSPHÈRE DE CHARON III, LES SIRÈNES ONT RETENTI. Mais cette fois, ce n’était pas un exercice. Abandonnant notre récent entraînement, je me suis faufilée jusqu’au cockpit pour une meilleure vue de l’action. Everson analysait rapidement le coup par coup, ce que je ne compris qu’à moitié, mais le reste de son petit équipage s’agitait pour armer les tourelles à distance qui nous servaient autant de dernier espoir que d’ultime prière. Pour ainsi dire. Nous fûmes engagés aussitôt que nous décrochâmes, je pense. Tout ça sembla être fini en l'affaire de quelques minutes. Mais là encore, mon horloge interne est tout sauf fiable. Les chasseurs d’Acheron étaient sur nous, pesant de tout leur poids et concentrant la majeure partie de leur puissance de feu sur les A2, alors que nos robustes chasseurs esquivaient tirant à l’aveuglette sur les vaisseau d’Acheron et tentant de les éloigner de nous. Un bogey ennemi mordit à l’hameçon et deux autres de leur chasseurs furent oblitérés pas les A2 eux-mêmes. Impassible, les Hercules encaissèrent le plus gros de l’assaut d’Acheron, leur armée de tourelles verrouillant patiemment et martelant leurs cibles. Les chasseurs tombaient comme des mouches, balayés par les massifs A2. MON ESTOMAC SE RETOURNA ALORS QUE NOUS DESCENDIONS, APPROCHANT LE SITE D'ATTERRISSAGE PRÉVU POUR NOUS. Les renforts d’Acheron déferlaient des canyons qui sillonnent le paysage aride de Dellin. Quelques uns s’approchèrent dangereusement du Mama Bird, et nous reçument quelques coups, mais nos tourelles pulvérisèrent un des chasseurs nous visant, et un intercepteur de notre escorte de soutien s’occupa des autres. Ils ne firent même pas de dégats à notre coque. La première vague de chasseurs d’Acheron nettoyée, les A2 à l’avant relevèrent subitement le nez. Everson reçut un appel, il fallait annuler l'atterrissage. “Trop risqué”, ne cessaient-ils de dire. C'est là qu'un Deacon lessivé vint me trouver dans le cockpit et me traîna de nouveau à la baie de chargement, nous étions sains et saufs, mais en alerte élevée. On m’interdit de retourner sur le pont, mais avant d’être éjectée sans ménagement, Everson me dit de ne pas m’inquiéter. Que les A2 s’assureraient qu’on ait un espace sûr pour atterrir. À l’évidence ils rassemblaient des bombes. Et des grosses. L'équipe d'un A2 prépare l'appareillage massif de bombardement du MORNING STAR. 5 octobre 2948 Après l’attaque initiale, le silence reprit place pendant ce qui sembla être une éternité. Deacon nous dit alors d’aller nous reposer mais cela était clairement hors de question. Une heure plus tôt à peine, les bombes commençaient à tomber. "les canonnières emportent avec elles de quoi frapper violemment, avec une configuration modulaire d’emport de bombe, elle est capable de dégager des zones d’atterrissage potentiellement dangereuses." Là haut, depuis le cockpit, regarder les évènements se démêler semblait tel regarder une vidéo. Avoir été aux premières loges de la mêlée rendait cela étrangement plus supportable. Ici bas, dans ce qui était appelé par les coordinateurs “la zone sûre”, c’était tout simplement terrifiant. Nous ne pouvons rien voir. La coque frémit et se déforme de façon étrange. Le métal grince et gémit. Le souffle sourd des bombes est entendu de toutes parts, je ne peux que supposer que les A2 déversent leur charge utile dans ces canyons, purgeant chaque bunker d’Archeron restant, jusqu’au dernier. L’idée est d’obtenir une zone de poser sûre, mais actuellement, rien de cette situation qui pourrait être qualifiée de sûr. Je pense que nous avons pris feu. Sommes-nous en train d'atterrir ? Où sommes-nous touchés ? Deacon crie quelque chose. Je dois y aller. --- Très bien, je suis de retour. Les rampes immenses se sont ouvertes de part et d’autre du vaisseau et la lumière du soleil est aveuglante. Nous sommes en plein jour, ça semble évident. Il faut croire que nous avons réussi à atterrir, mais je ne peux dire ce qui se trouve au-dehors. Des agents de la sécurité de Crusader montent à bord en criant. Je vais devoir à nouveau faire court. Des nouvelles sont à venir d’ici peu. Espérons-le. 11 mai 2948 Les dernières 24 heures ont été floues. Les canons avaient réussi à nettoyer la zone, y compris un ancien terrain d'aviation, dont la moitié était constituée de déchets, comme notre piste d'atterrissage impromptu. MÊME APRÈS LE PASSAGE DES BOMBES DU A2, LA SÉCURITÉ DE CRUSADER NE VOULAIT PAS PRENDRE DE RISQUE. La zone était méconnue, car nous avions été obligés de nous éloigner du point de d'atterrissage d'origine. Nos chasseurs restants planaient au-dessus de nos têtes dans un bourdonnement incessant, les chiens protégeant leurs troupeaux d'un danger invisible. Ils nous ont fait sortir en masse des M2 (cela ressemble plus à un immense convoi) avec les chars et les Rover. D'autres véhicules ont été déchargés des différent Hercule qui avait atterri à proximité, beaucoup d'entre eux transportaient du ravitaillement et/ou du personnel. Il y avait aussi des troupes au sol qui marchaient, bien sûr, et tout notre convoi serpentait dans l'ombre des Hercules, comme surveillé par des vaisseaux massifs. Nous protégeant d'une intervention extérieure potentielle. LE CONVOI S'ÉTAIT ÉLOIGNÉ Car les M2 et les C2, chargés de la majeure partie du ravitaillement, de l'équipage et de l'artillerie lourde, avaient atterri au centre de la piste. Les A2 avaient atterri en forme de losange autour du périmètre, déployant des buggys, qui je suppose sont des éclaireurs, ou quelque chose comme ça, parce qu'ils sont partis seuls dans la poussière au lieu de se joindre à notre défilé grandissant. Les vaisseaux de guerre, et en fait tous les Hercules, sont essentiellement des forteresses portatives, capables de déployer et de défendre leur cargaison avec un look menaçant et une tonne d'armes à feu. En les regardant, je me souviens d'avoir eu un peu peur, mais surtout j'étais soulagé qu'ils soient de notre côté. La caravane a réussi à passer à travers une voie étroite et a repris plus ou moins le cap comme prévu à l'origine. L'objectif de notre mission était d'arriver au village avant le crépuscule. Nous avons été accueillis avec enthousiasme et nous nous sommes sentis comme chez nous et appréciés. Nous avons déchargé et fait l'inventaire de la majorité des équipements et nous avons reçu l'ordre d'extinction des feux vers minuit. C'ÉTAIT IL Y A DEUX HEURES. Maintenant, me voilà assis, en train d'écrire ce billet depuis mon lit de camp, dans cette petite ville frontalière de Dellin. Je ne peux pas dormir, en pensant à tout ce que nous venons de traverser et en anticipant tout ce qui reste à venir. Le vrai travail commence demain, mais je sais déjà que j'ai fait le bon choix en venant ici, à cause des visages rayonnants des gens de ce village, à cause d'un rare sourire et des signes des gars de la sécurité qui dirigent notre section du convoi, à cause du bon vieux Everson, qui m'a dit il y a quelques jours que ce qui comptait n'était pas la raison de votre aide, mais simplement que vous aidiez. Je suis ici, j'essaie de faire la différence. Le véritable impact de cette opération reste à voir, mais ici, avec l'Empire et Crusader Industries, j'ai l'impression de faire partie de quelque chose de plus grand. Tout le convoi de ravitaillement de l'opération "ÉPÉE DE L'ESPOIR", y compris le soutien au sol, a été livrée en toute sécurité sur le sables de Dellin, grâce à la famille des vaisseaux Hercule. OPÉRATION ÉPÉE DE L'ESPOIR DELLIN, CHARON III, SYSTÈME CHARON Racontez-nous vos histoires avec le Starlifter Vous avez monté un fusil de chasse avec la jeune volontaire Ciera dans son aventure à bord du Crusader Hercules, mais l'opération Sword of Hope n'a fait qu'effleurer la surface du potentiel de cette embarcation adaptable. Crusader Industries veut entendre vos histoires de starlifter. Comment pourriez-vous utiliser le Hercules pour obtenir votre statut de véritable légende de l'ascension des étoiles ? Partagez votre propre expérience, qu'il s'agisse d'une opération militaire, civile ou d'aide humanitaire, ou quelque chose de tout à fait moins conventionnel, et rivalisez pour gagner un puissant M2 Hercules. Pour participer, poster vos histoires sur SPECTRUM Vous trouverez ici le règlement complet du concours. (En anglais) Demandez la brochure En savoir plus sur le premier Starlifter tactique de l'UEE. Télécharger la brochure (en anglais) à propos de la vente conceptuelle du vaisseau Le Crusader Hercules est offert pour la première fois en tant que promesse de concept de vaisseau limité. Cela signifie que la conception du vaisseau répond à nos spécifications, mais qu'il n'est pas encore prêt à être exposé dans votre hangar ou voler dans Star Citizen. Les engagements de types Warbond présentés ici incluent l'assurance illimitée sur la coque du vaisseau.À l'avenir, le prix du vaisseau pourrait augmenter et il se peut que l'assurance-vie ou tout autre supplément ne soit pas disponible. Si vous êtes intéressé à en ajouter un à votre flotte, une quantité de coques Warbond Hercules sont disponibles lors de cet événement. L'accès anticipé exclusif à l'Hercules de Crusader sera disponible jusqu'au 14 juin 2018. Vous pouvez également voir un schéma détaillé de ce nouveau vaisseau dans l'Holoviewer dans la partie technique technique de sa page de présentation. Comme pour toute promesse de vaisseau conceptuel, nous ferons également une période de questions et réponses. si vous posez d'autres questions, il y aura un fil de discussion sur Spectrum pour répondre à celle-ci. Assurez-vous de voter pour celles auxquelles vous voulez le plus de réponses et nous les afficherons la semaine prochaine. Consultez les news la semaine prochaine pour connaître la date de publication. Ajoutez le Crusader Hercules à votre flotte. Toute la famille des Hercules dans de nombreuses configurations différentes : militaires, civiles et humanitaires. ATTENTION : il n'y a pas l'assurance illimités sur la coque du vaisseau dans la version upgrade, uniquement sur la version Warbond (version Warbond, uniquement avec de l'argent frais) -------------------------------------------- Hercules M2 Le M2 Hercules est le premier starlifter tactique de l'UEE. La puissante combinaison de capacité, de manœuvrabilité et de durabilité du vaisseau en fait le choix évident pour le transport à grande échelle, et un ensemble d'armes robustes assure à votre cargaison et à votre équipage de se rendre là où ils vont en un seul morceau. -------------------------------------------- Hercules C2 Utilisant l'engin spatial militaire breveté Hercules et augmentant la capacité de chargement, tout en sacrifiant à peine une petite puissance de feu, le C2 a pris d'assaut le secteur privé. Il est devenu la norme de l'industrie pour les équipes de course, les concessionnaires et les fabricants de vaisseaux, les entreprises de construction, les sociétés minières et même les grandes entreprises de divertissement de tourisme. -------------------------------------------- Hercules A2 Le vaisseau de combat A2 a été utilisé pour des attaques aériennes, des opérations de recherche et de sauvetage et des opérations d'atterrissage. Avec plus du double de la puissance de feu du M2 et une soute à bombes sur mesure capable de livrer une charge utile stupéfiante, l'A2 s'adresse à tous ceux qui transportent des quantités massives de marchandises à travers un ciel potentiellement hostile. Traduction : LooPing - Swiss Starships
  21. LooPing

    SOIRÉE AVEC LE PRÉSIDENT

    Bonjour les amiraux, Vendredi dernier, nous avons accueilli les membres Concierge dans notre studio de Los Angeles pour une soirée avec l'équipe de Star Citizen, dont le Président lui-même. Les invités ont pu profiter d'une séance de questions/réponses animée, d'une interaction avec les développeurs, d'une grande variété de nourriture et de boissons, et d'une visite privée des studios. Au cours de la soirée, les membres du Chairman's Club ont également participé à un jeu-questionnaire, la table gagnante remportant des copies gratuites de la première collection des Jump Point en version papier, et Bryan Haakensen (alias ProfessorHawk) a lu son "An Angel in the Nick of Time" au groupe, partageant ainsi l'histoire gagnante qui a permis d'obtenir un Hercules pour sa flotte. Toutes les personnes présentes, des bailleurs de fonds aux développeurs, ont passé une soirée inoubliable, digne du Chairman's Club. Nous espérons que vous apprécierez ces photos et nous espérons que d'autres événements exclusifs comme celui-ci se tiendront à l'avenir. Merci à tous ceux qui y ont participé. Sincèrement, Scott Woodbury Chef du service conciergerie
  22. Reverse the Verse Live Hercules Starlifter Concept Promotion Roadmap Update RSI Newsletter
×