Aller au contenu
LooPing

Swiss Starships News 011

Recommended Posts

NkMlmvN.png

4Ggl7KO.png
VOL. XII - N° 011   TERRA, samedi 14 octobre 2017   PRIX : 1.- UEC
aDh3KQW.png

Bonjour soldat !

FNW1MIc.jpg

Vous retrouverez ce mois-ci une édition spéciale de votre newsletter. En effet, cela fait maintenant 1 an que nous vous relatons la vie de Star Citizen et de l'organisation au travers de ce format. L'occasion est idéale pour jeter un oeil sur les évènements survenus au cours de cette année et de se préparer pour le futur, car sachez-le, le meilleur reste encore à venir !

HZMi1Ju.jpg

Une année de changements pour la Swiss Starships:

7hGKyls.jpg

Tout est parti de la réunion qui s'est tenue le 9 septembre 2016. Si auparavant les attributions, rangs et rôles de chacun étaient attribués de manière plus ou moins autoritaire, ou du moins sans cadre précis, cette réunion a permis de poser les bases d'une structure organisationnelle et hiérarchique claire, tout en proposant aux membres des outils permettant de se perfectionner et d'évoluer au sein de la Swiss Starship de manière cohérente, tout en respectant une bonne dose de Role Play.

 eEHLeNd.jpg

La première décision prise à cette époque concerne les rangs, ou grades des pilotes. Toute nouvelle recrue commence sa vie au sein de l'organisation en tant que... Hé bien recrue justement ! Aujourd'hui, les pilotes qui le souhaitent peuvent passer une certification de pilotage auprès de l'académie (dont nous reparlerons ultérieurement) afin de monter en grade.

NELaQix.png  fN4rmcU.png

Les grades seront donc gagnés par les membres en fonction de leur compétences, ces dernières étant testées et validées au cours d'un examen.

Wmgn5GB.png

Chaque grade acquis aura un réel impact hiérarchique lors des futures missions en coop. Ainsi, un pilote qui aura passé plusieurs certifications relatives au pilotage de combat pourra être désigné leader d'un groupe de chasseurs, ou même de plusieurs groupes lors de missions plus complexes, comme lors de missions de transports nécessitant une escorte (le pilote le plus gradé devenant alors leader de mission et ayant la charge à la fois du commandement du transport, des chasseurs d'escorte et éventuellement des vaisseaux de reconnaissance). Il est également à noter que l'assiduité des membres lors des soirées organisées par la Swiss Starships pourra être prise en compte dans l'avancement de carrière des pilotes.

 

9qghDhF.jpg

La seconde décision, et non des moindre, aura été de créer la Swiss Starships Academie, chargée de former les pilotes afin qu'ils répondent au mieux aux différents challenges que peut poser le jeux.
Nous le savons en effet, Star Citizen ne sera pas simplement axé sur le combat spatial... Le combat à pied, en véhicule terrestre, l'exploration, le transport, le commerce, les missions de réparation, minage, premiers secours, etc sont autant de métiers qui peuvent être appris et maîtrisés au sein de Star Citizen.

3SIuXPs.jpg

La version 2.6 ne permettant pour le moment pas autre chose que des missions de combat, Maarkreidi, responsable de l'académie, s'est donc focalisé sur les modules de combat spatiaux, à pied, et les quelques éléments de gameplay disponibles alors.

Ro8N5Hf.png

Plusieurs pilotes ont pu tester leurs compétences ainsi que le fonctionnement de l'académie, et ont acquis un nouveau rang à l'issue des épreuves de pilotages. Avec la 3.0 qui pointe le bout de son nez et la myriade de nouvelles fonctionnalités, nul doute que de nouveaux modules feront leur apparition, tandis que ceux déjà existants devront être revus en profondeur.

uke0T0i.png

 

 

 

7vmvngb.jpg

L'intérêt de l'académie est triple: il permet aux pilotes de perfectionner et faire reconnaître leurs aptitudes réelles au sein du jeu, mais également de gravir les échelons de la hiérarchie. Cela permet également aux organisateurs d'évènements de savoir précisément de quelles ressources ils disposent s'ils veulent mener à bien un type précis de mission et à chacun des participants de trouver facilement leur place et leur rôle. Enfin, dans une organisation qui met en avant un minimum de role play, un système de grade et de certifications nous a semblé plutôt naturel.

j9o13vN.jpg

Au cours de l'année, notre instructeur en chef @Maarkreidi a proposé la création de deux escadrilles axées sur le mode Pirate et Vanduul swarm, afin d'habituer les pilotes qui le souhaitaient à travailler en équipe tout en perfectionnant leurs techniques de combat. C'est ainsi que sont nées les escadrilles Chalet et Toblerone ! Animées par une saine et amicale rivalité, les deux escadrilles ont brillé pendant plusieurs mois, tentant chaque fois d'améliorer les scores et le temps nécessaire à la destruction des ultimes vagues ennemies.

ruZ1IjW.jpg

Enfin, dans le registre des changements, nous pouvons noter la mise jour significative du forum, ainsi que la migration de notre serveur vocal de Gamevox vers Discord, tout cela en attendant le déploiement de solutions VOIP au sein de Spectrum.

zgsYhHU.jpg

Star Citizen: un travail de titan, des résultats encore invisibles:

Ne vous y trompez pas, sous ce titre a priori alarmiste se cache en réalité un espoir qui se verra très prochainement concrétisé. 
S'il est vrai que les mises à jours de Star Citizen ont été très pauvres en terme de contenu au cours de l'année écoulée, le travail effectué en coulisse est tout bonnement incroyable. Hormis l'inclusion du mode "Star Marine", nous avons souvent le sentiment  de "stagner" avec une version 2.6 qui n'a apporté que peu de changements en terme de gameplay par rapport à la 2.0 que nous avions découvert en 2015. Néanmoins, il est important de souligner l'énorme travail effectué sur la partie serveur d'arena commander et du PU.

wk7E94o.jpg

La stabilité générale s'est grandement amélioré par rapport aux débuts cahotiques de la 2.0, les temps de chargement ont été réduits de manière impressionnante grâce à l'utilisation du "container system" et de la mégamap, posant les bases du système qui sera utilisé par la 3.0, sans oublier les gains de frame rate significatifs sur le PU tout au long de l'année.

jUMZ5I7.png

Nous ne pouvons pas ignorer non plus le rapprochement avec Amazon, l'utilisation de Lumberyard en lieu et place du Cryengine de base, permettant à CIG d'utiliser les ressources serveurs d'amazon à la fois en tant que distributeur de contenu, mais surtout pour l'hébergement de parties. Ainsi, les joueurs européens disposent ils enfin d'un ping décent, amazon disposant de serveurs en europe, là où auparavant toutes les parties étaient hébergées aux USA, dans les locaux de CIG... Un choix techniquement pertinent et économiquement intelligent.

JNlr7OR.png

Cette année marque la fin de la création et du développement des outils nécessaires à la création du PU. En effet, les techniques de production utilisées jusqu'alors étaient plutôt calquées sur les standards de l'industrie. Hors, pour développer un jeu exceptionnel, il faut des outils exceptionnels qui n'existaient tout simplement pas. Les progrès à cet égard ont été impressionnant. Nous avons en effet pu découvrir les prémices de la technologie planétaire en décembre 2015 lors de la démo "from pupil to planet". Le 11 octobre 2016, CIG nous a présenté la version 2.0 (déjà !) de ce système planétaire ainsi que les outils créés afin de peupler la surface des dites planètes... Et le résultat était dores et déjà saisissant !

eJ4Glbe.png

Cette année, Chris Roberts a encore enfoncé le clou lors de la gamescom, avec une présentation de la 3.0 techniquement impressionnante, et la promesse d'une release de l'alpha 3.0 imminente. A l'heure où sont rédigées ces quelques lignes, il ne reste qu'une poignée de bugs à écraser avant que les évocati n'aient accès à la 3.0. Rappelons nous tout de même que l'approche initiale de CIG concernant les planètes était beaucoup moins élaboré au début l'année 2015... C'est pourtant cette même année, grâce au travail acharné de l'équipe allemande de Francfort, que de tels résultats ont été possibles si tôt dans le cycle de développement. Les planètes procédurales n'étaient en effet qu'un objectif à long terme après la sortie définitive du jeu.

 



KzBzo7o.jpg

Les outils étant désormais créés et fonctionnels, il ne reste plus qu'aux designers et artistes à "peupler" cet univers. Nous devrions, selon toute logique, voire du contenu additionnel et de nouveaux éléments de gameplay être implémentés de manière beaucoup plus régulière après le déploiement de la 3.0. Nous avons d'ailleurs pu constater que la cadence avec laquelle CIG est désormais capable de produire un vaisseau ou véhicule, de sa phase conceptuelle à sa modélisation puis son déploiement en jeu, s'était grandement accélérée au cours de l'année. Certains mauvaises langues y voient un moyen de faire affluer de l'argent frais dans les caisses de la société (ce qui est fort possible), mais on ne peut nier que la rapidité avec laquelle le Buccaneer a été produit est une preuve de la maîtrise et maturité du pipeline de production. Idem pour les postes avancées sur les planètes, ou les "truck stop" spatiaux.

EyEkTHO.jpg

Enfin, un énorme travail a également été fait au niveau de l'intelligence artificielle. Les joueurs humains ne représenteront en effet qu'une infime minorité dans l'univers de Star Citizen, il était donc primordial que l'IA soit aussi crédible et évoluée que possible afin d'éviter le sentiment de "déjà vu", de personnages bloqués dans une boucle où ils répètent inlassablement les mêmes actions ou lignes des dialogues,  et être capable de s'adapter à toutes les situations auxquelles le joueur, ou l'univers lui même, pourraient les confronter.
Subsumption a donc été créé pour répondre à ce besoin. Plus qu'une intelligence artificielle, c'est une sorte de super-cerveau qui aura la charge de faire vivre, non seulement les personnages non humains que vous croiserez, mais également l'univers entier. Ce système modulaire sera donc en charge de créer une mission de transport de médicaments si une station vient à en manquer par exemple... Ou une mission d'escorte si aucun joueur ne prend en charge cette mission de transport, qu'elle est finalement prise en charge par une IA et que cette dernière à besoin de protection. Ce système sera aussi responsable du contrôle du traffic aérien, devra assigner les pistes d'atterrissages aux IA et aux humains lorsqu'ils en feront la demande, solliciter les forces de police si un joueur rentre en collision avec un autre vaisseau, ou la station, etc.
Là encore, aucune solution "clef en main" n'existait, aucune IA ne répondait aux besoins exceptionnels du jeu, et il aura fallu aux équipes de CIG de nombreux mois pour la créer.

 

Vous l'aurez donc compris, le déploiement de cette alpha 3.0 n'est donc pas qu'une simple évolution... C'est une révolution pour Star Citizen, la synthèse de trois années de travail acharné pour développer les technologies nécessaires à la création de cet univers riche et complexe. Si l'on peut pester contre la traversée du désert que les joueurs ont pu ressentir ces dernières années en terme de nouveau contenu, il faut retenir que les systèmes en place dans la 2.6 sont aujourd'hui totalement obsolètes et dépassés. Développer du contenu supplémentaire pour cette version n'aurai fait que retarder la sortie de la 3.0 qui est déjà attendu depuis de nombreux mois par la communauté.  
Au delà donc du contenu qui s'annonce dores et déjà impressionnant et qui apportera à n'en pas douter un vent de fraîcheur, cette alpha 3.0 est avant tout un monstre technologique qui n'attend plus que d'être libéré.

gXSMhdu.png

En route pour les étoiles !

Mais quid de l'avenir ? Hé bien, cette 3.0 ne sera pas le point d'orgue pour Star Citizen, loin s'en faut ! Le meilleur reste encore à venir avec l'ajout de nouveaux métiers, de nouvelles zones à découvrir et pourquoi pas dans un an ou deux, les voyage à travers les trous de vers !
Mais dans un premier temps, la 3.0 devrai enfin nous permettre d'organiser des missions coopératives qui ont un sens, au lieu de s'inventer des scenarii au sein de la 2.6 sans réelle récompense.
L'académie sera très probablement largement remaniée afin de se calquer sur les éléments de gameplay disponibles en jeux. Nous pourrons avoir des modules plus variés, et pas uniquement axés sur le combat, les premiers métiers auront également un sens, et nous aurons un prototype d'économie avec lequel nous pourrons enfin jouer. Dans ce contexte, et avec une quantité de joueurs qui ne manquera pas de grossir, le système de certification et de grade au sein de l'organisation n'aura que plus de sens !

Par ailleurs, la Swiss Starship tient à occuper une véritable place au sein de l'univers de Star Citizen... Il ne s'agira pas que d'un groupe de joueurs réunis sous une même bannière, nous souhaitons avoir un réel impact et une réputation auprès des joueurs. Le commandement devrait très prochainement communiquer à ce sujet dans les semaines à venir, laissez vos canaux de communications ouverts !

gs9baLw.jpg  kX4kaKN.jpg  oGlgKNj.jpg

m4MAu03.jpg  NxSuhIs.jpg  aduWoY0.jpg

Pour terminer, sachez que la Swiss Starships est présente sur les réseaux sociaux ! Restez en contact avec les membres et l'organisation sur Twitter ainsi que sur facebook !

Rejoignez nous !

g3Xk8if.png

Par : photo-707.jpgLe troll des bois

MxkKkka.png

LTtfjYH.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×