Aller au contenu
Bobmorane85

ATV – Aegis Reclaimer et Tumbril Cyclone pour Star Citizen alpha 3.1

Recommended Posts

 

 

Chris Roberts est de retour pour un Around the Verse spécial vaisseaux spatiaux et véhicules dans l’univers persistant de Star Citizen !

Cette semaine dans cet ATV nous allons prendre les dernières nouvelles concernant le développement de Star Citizen. L’épisode du jour est également consacré aux ship shape et en particulier, au vaisseau Aegis Reclaimer et au buggy Tumbril Cyclone !

Pour présenter cette émission, on retrouve Sandi Gardiner aux côtés du Chairman !

sandi-gardiner-chris-roberts.jpg

 

Ship Shape – Mises à jour des vaisseaux spatiaux de Star Citizen

Jared Huckaby  nous fait découvrir la pipeline des vaisseaux qui sont actuellement en cours de création ainsi que des appareils qui subissent une refonte, afin de correspondre aux normes actuelles dans le développement du jeu.

Comme nous avons pu le constater dans cet ATV, ça a pas mal bougé avec certains modèles. C’est le cas par exemple du Constellation Phoenix qui se trouve désormais dans la phase de modélisation Grey Box.

Le Hammerhead est aussi en Grey Box, et oui, déjà ! Tandis que l’Hurricane et le rework de l’Avenger sont en phase de modélisation finale. Mais nous allons nous intéresser d’un peu plus près à celui qui entrera en action lors de la prochaine mise à jour du jeu Star Citizen alpha 3.1 d’ici deux semaines. En effet l’Aegis Reclaimer sera de la partie et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un sacré mastodonte !

 

Aegis Reclaimer

Regardez dans la vidéo (tout en bas de l’article) ou bien sur la photo ci-dessous, la taille du bestiau qui fait face aux deux personnages en bas de l’image… Impressionnant !

 

aegis-reclaimer-starcitizen.jpg

Si vous pensiez (à juste titre) que le Starfarer était gros, et ce fut déjà un beau bébé, vous allez être impressionné par les dimensions du Reclaimer d’Aegis Dynamics. Et que dire de ses trains d’atterrissages ? Un monstre !

Pour rappel, le Reclaimer est un vaisseau récupérateur/de sauvetage qui a été conçu pour parcourir l’univers à la recherche d’épaves de vaisseaux en tout genre. Les pièces qu’il va trouver avec ces épaves, ses propriétaires pourront les revendre sur le marché ou encore les passer à la broyeuse afin d’en récupérer les matières premières… Toujours dans le but de les revendre, à moins que vous ne vous en serviez pour vos fabrications/customisations personnelles.

Et comme ce vaisseau est prévu pour durer longtemps et qu’il a la possibilité d’effectuer de très longs voyages, Aegis Dynamics a pensé à tout. Le Reclaimer est équipé de zones de vie. On retrouve ainsi par exemple, des quartiers d’équipages, des sanitaires ou encore d’un mess si vous avez un petit creux.

Etant donné qu’il peut accueillir 5 membres d’équipage, l’appareil est doté de 4 lits (deux superposés) ainsi que d’un lit pour le capitaine du vaisseau of course, car vous imaginez bien que pour un tel engin, le propriétaire bénéficie de ses propres quartiers, avec sa propre chambre, ses toilettes et son bureau.

reclaimer-quartiers-equipage-aegis.jpg

Hormis les quartiers d’équipage, le Reclaimer possède une salle de récupération ou les pièces sont triées, traitées ou broyées. Il y a également une salle des machines, puis le générateur de gravité (cette espèce de grosse boule qui tourne à toute vitesse créant ainsi de l’énergie tout autour de sa surface). D’autres lieux sont à découvrir dont la soute (image ci-dessous) pour votre cargaison.

aegis-reclaimer-cargo.jpg

Le vaisseau récupérateur embraque aussi des drones pouvant être commandés via deux postes de contrôle. Le Reclaimer va apporter de nouveaux types de gameplay supplémentaires, qui renforceront l’immersion du jeu en apportant de nouvelles choses à faire pour les joueurs. Il s’agit d’un vaisseau de plus – et on ne va pas s’en plaindre loin de là – pour le type de joueur qui veut faire commerçant et voyager à des destinations différentes pour réaliser son chiffre d’affaire, au lieu de n’être juste un marine ou un dogfighter.

Il est à noter que les divers processus de récupération, transformation/recyclage, du bras à l’avant du vaisseau etc. Sont en cours d’élaboration ou de fabrication. Lorsque le Reclaimer sera présent à la mise à jour Star Citizen 3.1. Ces mécanismes ne seront pas encore présents d’entrée de jeu.

Pour voir ce que le vaisseau récupère, il est équipé de deux énormes projecteurs à l’avant. De ce fait, le Reclaimer peut également servir de force de dissuasion, même s’il ne s’agit pas d’un vaisseau de combat, malgré sa tourelle de défense. Entre ça et surtout les projecteurs en pleine face et la masse imposante de l’engin, ça ne donne pas trop envie de s’approcher de trop près… A moins de vouloir exploser son vaisseau sur l’épais blindage du Reclaimer et ainsi qu’il devienne une épave qu’il récupérera et broiera de toutes ses forces grâce aux machines de sa salle de recyclage.

 

aegis-reclaimer-vaisseau.jpg

Plus loin dans la vidéo, Mattiew Intrieri nous montre divers mécanismes du vaisseau, comme par exemple l’étonnant système de trains d’atterrissage. Le résultat in game est impressionnant, le Reclaimer impose par sa puissance, on sent le big engin spatial se poser sur ses quatre énormes pieds. Des travaux sont encore en cours sur ces systèmes d’atterrissages qui ont représenté un défi en soi, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Sans compter certains bugs à résoudre…

Ce sont d’ailleurs souvent plusieurs studios qui mettent la main à la patte et Matthiew aime bien par exemple bosser avec le studio du Royaume-Uni, car lorsqu’ils va se coucher, ils prennent le relais et inversement lorsqu’ils se lève. Le développement s’en retrouve optimisé, il y a des gens qui bossent 24/7 sur le Reclaimer.

matthiew-intrieri-cig.jpg

On a vu plus haut que le Reclaimer possédait des drones, ces derniers seront particulièrement utiles par exemple lorsque vous voudrez vous aventurer dans un endroit étroit, par exemple un champ d’astéroïdes. Vous avez la possibilité d’envoyer ces drones afin de déterminer si cela vaut le coup ou pas, de vous risquer avec votre vaisseau.

reclaimer-aegis.jpg

Outre le pilote du vaisseau, vous aurez besoin de deux membres d’équipage pour pouvoir manipuler le faisceau tracteur dans des conditions optimales.

aegis-dynamics-reclaimer.jpg

Passons maintenant aux dimensions du vaisseau Reclaimer. Il mesure plus de 150 m de long, à peu près autant de large et environ 50 à 60 m de hauteur. Il sera le plus gros vaisseau en service du jeu à partir du patch Star Citizen alpha 3.1. Les membres des équipes interface utilisateur, VFX, Audio animation appliquent la touche finale que reçoivent les vaisseaux avant de voler dans l’univers persistant de Star Citizen.

reclaimer-starcitizen.jpg

 

Tumbril Cyclone

S’il y a un véhicule terrestre que nous sommes impatients de voir et de tester, c’est le Tumbril Cyclone. Il possède une tenue “de route” et une agressivité vraiment incroyables !

Ce buggy porte bien son nom, il soulève la poussière et à un charisme incroyable.

Vous voulez dévaler les vallées à toute vitesse, effectuer des bonds et sauter sur les rochers ? Le Cyclone est fait pour vous.

tumbril-cyclone-1.jpg

Au départ de sa conception, les développeurs avaient imaginé une bonne dizaine de versions du Cyclone. Finalement ils n’en n’ont validé que 5 – ce qui est déjà pas mal – avec les versions de base (pour le transport de marchandise), la version avec la mitrailleuse lourde, celle de reconnaissance, celle dédiée à la course, celle dédiée à la reconnaissance et enfin le modèle anti-aérien.

En plus d’être très rapide, le Cyclone est également un véhicule hyper maniable, il possède un rayon de braquage encore plus réduit que celui du rover URSA.

cyclone-tumbril-1.jpg

L’interface utilisateur du buggy reste basique, simple comme celle du rover URSA de RSI ou du Grey Cat.

buggy-cyclone.jpg

Les roues du Cyclone de Tumbril sont non seulement énormes, mais en plus elles bénéficient d’un systèmes avec des sortes de plaques pliées sur les roues. Quand ces dernières sortent, elles vous permettent d’obtenir encore plus de traction

tumbril-cyclone-traction-roue.jpg

Le véhicule terrestre en est à son dernier stade de production (VFX et audio en cours), à l’image du Reclaimer, le Cyclone sera disponible à la 3.1.

stephen-hosmer-cig.jpg

Fast and Furious ! On a hâte de foncer à toute vitesse sur les dunes de Daymar avec ce tout-terrain de folie !

tumbril-cyclone_star-citizen.jpg

 

Retour au studio

 

Sandi Gardiner et Chris roberts remercient comme à leur habitude tous les abonnés ainsi que tous les backers, c’est grâce à vous que Star Citizen devient réalité. Ils vous donnent rendez-vous à très bientôt… Around the Verse !

community-star-citizen.jpg

Source : starcitizenfrance.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×