Aller au contenu
Bobmorane85

Les balises de service dans l’univers persistant de Star Citizen

Recommended Posts

Aujourd’hui nous retrouvons Chris Roberts aux côtés de Sandi Gardiner pour un ATV consacré aux balises de services dans Star Citizen.

sandi-chris-roberts.jpg

Voici un petit résumé des choses intéressantes qu’il fallait retenir de cette émission.

Mises à jour des studios CIG/Foundry 42

Tout d’abord on retrouve Ricky Jutley pour un rapide aperçu des dernières news du développement de Star Citizen

L’interface utilisateur est toujours en recherche d’amélioration, comme ici par exemple sur l’interface de personnalisation des vaisseaux. Les informations sont plus claires, la navigation est ergonomique. On est loin de ce qui se faisait à l’époque dans la personnalisation des vaisseaux dans nos hangars, beaucoup de progrès ont été réalisés depuis pour une meilleure visibilité et un confort d’utilisation très plaisant.

personnalisation-vaisseaux.jpg

Les développeurs continuent de bosser sur les effets VFX, notamment sur les explosions de roches (en rapport avec le minage par exemple).

explosion-roche-star-citizen.jpg

Ils bossent également sur les explosions de vaisseaux Xi’An ou encore sur les effets de voyage quantique.

explosion-vaisseaux-xi-an-star-citizen.j

Du côté des props, les développeurs continuent de créer de nombreux objets afin d’avoir des environnements – notamment les hangars – beaucoup plus riches et immersifs.

star-citizen-props.jpg

Avec quelques props, des drones et des PNJ en activité, les hangars font tout de suite plus animés.

hangar-star-citizen.jpg

L’équipe planète procédurale continue d’améliorer et d’expérimenter des technologies pour améliorer les mondes existants et/ou à venir. Ils seront bientôt en mesure de nos proposer d’autres biomes que les paysages désertiques des lunes de Crusader que sont Yela, Daymar et Cellin.

foret-planete-star-citizen.jpg

Ne vous en faites pas, il ne s’agit pas du rendu final…

Balises de services dans Star Citizen

Les balises de services vont permettre à l’univers persistant de Star Citizen de prendre une autre dimension en apportant quelque chose qui n’existait pas encore dans les autres MMORPG, à savoir, la création de multiples missions en temps réel par les joueurs pour d’autres joueurs.

A terme, il y aura plusieurs types de balises de services.

balises-de-service.jpg

Il y a bien entendu les balises que vous connaissez déjà et qui permettent aux joueurs qui se retrouvent par exemple perdu sur une planète ou dans l’espace, sans vaisseau, de se faire récupérer par d’autres joueurs qui répondraient présents à l’appel au secours. Vous pouvez bien entendu également demander à un autre joueur de vous conduire d’un point A vers un point B, sans forcément avoir perdu votre vaisseau auparavant.

Pour le moment le système est assez basique, mais il va s’étoffer dans les mois à venir. Vous pourrez créer ou répondre à des demande d’aide de livraison, d’assistance au combat (escorte etc.), des balises de détresse etc..

balises-service-starcitizen.jpg

Un système de réputation à la GTA V (ou n’importe quel jeu Grand Theft Auto qui fonctionnait par ailleurs avec le même principe). On peut également faire l’analogie avec le système d’achat en ligne Ebay ou chaque vendeur possède une réputation.

Là, dans Star Citizen, chaque joueur qui créera une mission sera noté pour sa fiabilité. Il s’agit en effet de savoir si vous avez affaire à une personne fiable ou non. Ainsi, quelqu’un qui veut vous embaucher pour effectuer un travail, mais qui ne possède pas une bonne réputation, vous saurez que si vous acceptez l’offre, c’est à vos risques et périls. Après tout le joueur à le droit de se racheter, mais ce sera risqué malgré tout de lui accorder votre confiance.

Mais là où le système va encore plus loin, c’est que l’exécutant sera lui aussi noté. Il s’agit de ne pas donner une récompense à quelqu’un qui n’honore pas son contrat. Imaginez que vous embauchiez une personne pour une livraison et qui s’enfuit avec votre marchandise… Les développeurs veulent empêcher au maximum les mauvais comportements.

Chad McKinney et Toni Zurovec nous ont expliqué un peu le principe de fonctionnement de ces systèmes de notation et leur souhait, c’est que ce ne soit pas forcément les joueurs qui s’évaluent entre eux, afin justement d’éviter là encore des abus. Les développeurs veulent éviter par exemple que quelqu’un qui vous embauche, vous sanctionne alors que le travail a été bien fait et respecté de votre part.

tony-zurovec.jpg

Tony Zurovec – Responsable du développement de l’univers persistant de Star Citizen.

Nous ignorons encore tout des mécanismes de fonctionnements de ces systèmes de réputations, mais on voit clairement que les développeurs ont à coeur de faire les choses biens.

Côté réglage des balises de service, là encore le nombre d’options va s’accroître. Pour chaque mission, vous pourrez définir le nombre de personnes min ou max pouvant accepter la mission. Cela permettra d’éviter que 500 personnes acceptent la même mission si vous n’aviez besoin par exemple que de deux personnes.

Ces balises de service vont permettre la création de missions à l’infini et autant d’interactions possibles dans l’univers persistant de Star Citizen !

Retour au studio CIG Californien

Comme à leur habitude Chris Roberts et Sandi Gardiner remercient chaleureusement tous les backers pour leurs soutiens, grâce à qui Star Citizen et Squadron 42 deviennent petit à petit réalité. De même que les abonnés qui permettent la réalisation de ce genre d’émissions (Around the Verse, Bugsmashers, Reverse the Verse, Calling All Devs etc.).

Ils rappellent que le concours pour tenter de gagner un SSD 900P Optane Intel est toujours en cours et que la CitizenCon 2948 aura lieu cette année le 10 octobre à Austin au Texas.

Le Chairman et son épouse vous donnent rendez-vous très bientôt… Around the Verse !

Source : starcitizenfrance.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×