Jump to content
Sign in to follow this  
UNC12

Crytek et CIG passent au règlement extrajudiciaire des différends.

Recommended Posts

Crytek et CIG passent au règlement extrajudiciaire des différends.

 Les procédures judiciaires ont depuis début de cette année évolué vers le "règlement alternatif des litiges". Cela signifie probablement que ‘’Crytek’’ tente de régler à l'amiable afin d'éviter les frais juridiques franchement astronomiques qu'elle serait obligée de payer à ‘’Cloud Imperium Games’’ en raison de l'échec de la poursuite en justice. La date actuelle de l'audience est le 28 juin 2019.

 Selon de nouveaux documents juridiques, les avocats des deux parties ont reçu l'ordre de fixer une date pour une procédure ADR qui, selon cette définition, est " la procédure de règlement des différends sans litige, comme l'arbitrage, la médiation ou la négociation ". La date de cette instance n'est pas encore fixée, mais l'ordonnance en question précise qu'elle devrait être rendue au plus tard le mercredi 31 juillet 2019.

 Cela dit c’est bientôt la fin de la saga entre Crytek et CIG ! Quelle que soit l’agreement entre les deux, nous ne verrons certainement pas une remise d’un article avec tous les détails au grand public. Un procès de +/- 2 ans commencée par Crytek envers CIG ce termine ici pour moi. Merci de me lire UNC

Source ; MassivlyOV.com

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les frais juridiques sont en général payés par  la partie qui succombe à l'issu de la procédure.

Si CRYTEK tente un règlement amiable, c'est plutôt, à mon avis, que la procédure judiciaire a pris l'eau et que CRYTEK compte sur le souhait de CIG de régler l'affaire rapidement "par gain de paix" afin de passer à autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

CIG a publié le contrat qui le lie à CRYTEK dans lequel il est explicitement écrit que

  1. la licence inclus le jeu "Space Citizen" (ancien nom) et son dérivé Squadron 42
  2. Que Freimut est avalisé par CRYTEK pour négocier le contrat en tant que réprésentant de CIG

Crytek a perdu sur toute la ligne avec de fausses accusations tout simplement. Non seulement ils perdent contre CIG mais en plus ils viennent de tuer leur réputation et leur business. Quelle développeur prendra le risque de passer un contrat avec eux sachant qu'ils peuvent les attaquer à tout moment ???

J'espère que CIG ne va pas choisir la solution à l'amiable car ils doivent montrer au monde du jeux vidéos que ce ne sont pas des amateurs et qu'il faut les prendre au sérieux. Tant pis pour CRYTEK qui croyait pouvoir manipuler CIG parce que c'est une société fondée et alimentée par les backer et donc fragile à leurs yeux. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, kel-do said:

Les frais juridiques sont en général payés par  la partie qui succombe à l'issu de la procédure.

Si CRYTEK tente un règlement amiable, c'est plutôt, à mon avis, que la procédure judiciaire a pris l'eau et que CRYTEK compte sur le souhait de CIG de régler l'affaire rapidement "par gain de paix" afin de passer à autre chose.

À ce stade, Crytek a perdu la capacité d'obliger CIG à utiliser CryEngine, ce qui a sommairement les mêmes effets sur les quatre plaintes restantes, qui ne s'appliquent plus parce qu'elles ne régissent que lorsque le CryEngine est utilisé et que le montant des dommages et intérêts que Crytek pourrait recevoir est inférieur au coût réel pour faire avancer le dossier.

Plusieurs semaines après l'ordonnance de l'année passer du juge Gee, [ Quel nom incroyable ] Crytek a répondu qu'elle n'allait pas déposer une troisième plainte modifiée. Bien qu'il y ait encore techniquement quatre plaintes. Ce qui indique que Crytek a perdu le procès envers CIG, c’est pour cela quille tente de régler à l'amiable avec CIG afin d'éviter les frais juridiques !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, ben bon débarras !

Cet épisode judiciaire était pathétique et je suis pas mécontent de le savoir fini. Il était évident que Crytek allait perdre cette bataille tant l'interprétation du contrat était tirée par les cheveux... 

Le plus triste dans l'histoire, c'est que personne ne gagne... Crytek n'a fait que brûler le précieux capital qui lui reste dans une action en justice désespérée, a perdu en crédibilité comme l'a indiqué Maark, et quand à CIG, ils ont dû faire face à un N ième drama qui sera venu entâcher le développement du jeux, développement déjà sujet à beaucoup de controverses (montant du financement, délais de développement, soupçons d'abus dans le management des équipes, soupçons de détournement de fonds, etc etc).

Au final, aucune des ces allégation n'a jamais pu être prouvée de manière formelle. Est-ce que ça veut dire que tout est faux ? Non. Est-ce que malgré tout ça nuit au développement du jeu et aux perspectives de le voir être totalement fini un jour ? Indéniablement. Donc encore une fois, pour moi c'est bon débarras ! Qu'on enterre cette histoire au plus vite et qu'on avance sur le projet.

Au final, je ne sais pas si CIG va s'acharner sur son ex partenaire Cryek... Il auraient aussi à y perdre niveau crédibilité et PR... Ils peuvent en revanche exiger un communiqué de presse de la part de Crytek, dont les termes seront contrôlés par CIG en échange de l'abandon d'éventuelles demandes de réparations financières qui engendreraient un nouvel épisode judiciaire et accélérerai l'agonie de Crytek.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben je n'ai pas envie que nos apports financiers servent à régler les frais de justices de ce procès. Sans parler d'acharnement, pour moi Crytek doit régler les honoraires des deux parties et notre argent investi doit servir à développer les jeux que nous attendons. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

California 90012, défendeurs Cloud Imperium Games Corp. (" CIG ") et Roberts Space Industries Corp. (" RSI ") (ensemble, les " Défendeurs ") demanderont une ordonnance et le font par les présentes. Imposant au demandeur Crytek GmbH ("Crytek") de déposer une caution d'un montant de "2 193 298,45 $" pour obtenir l'attribution des honoraires d'avocats et des frais que les défendeurs devront payer! En tant que partie gagnante dans cette action. A suivre >>>>>>>>>>>>>>>>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×