Jump to content
Maarkreidi

Vol et combat - Améliorations à venir

Recommended Posts

Vol et combat - Améliorations à venir

 

2hiz5MN.jpg

Dans Star Citizen Alpha 3.10, nous introduisons de nombreux changements dans le cadre de notre plan visant à améliorer l'expérience globale de vol et de combat.
 

Comme nous l'avons mentionné dans Inside Star Citizen en février, nous avons réuni une équipe chargée de réviser les mécanismes de vol et de combat et d'apporter de nombreuses améliorations à la qualité de vie afin de rendre l'expérience plus immersive et plus passionnante.

 

Aujourd'hui, nous vous faisons savoir à quoi vous attendre dans notre prochain patch, qui est actuellement entre les mains de notre groupe de test Evocati (ETF) et sera bientôt disponible pour un public plus large sur notre serveur de test public (PTU).

 

 

 

 

 

RENDRE LE VOL PLUS DYNAMIQUE

Courbes d'efficacité des propulseurs, aérodynamique et secousse

Qu'est-ce qui va changer dans Alpha 3.10 ? wtONHEB.jpg
Nous avons fait des mises à jour critiques des performances de vol de tous les vaisseaux, avec des courbes d'efficacité des propulseurs qui changent radicalement la façon dont ils fonctionnent. Dans l'atmosphère, les propulseurs perdent maintenant de leur efficacité et deviennent beaucoup plus faibles. Cela dépend dans une certaine mesure du vaisseau et du type de propulseur, mais les vaisseaux en général auront des propulseurs beaucoup plus faibles dans l'atmosphère et se comporteront différemment.

Les vaisseaux ont maintenant aussi des surfaces aérodynamiques simulées individuellement qui contribuent à diverses petites forces au mouvement du vaisseau. Chaque force est variable et personnalisée, ce qui nous permet de simuler des ailes de différents types ainsi que des plaques planes et des forces de levage. Les vaisseaux dotés d'ailes peuvent désormais décrocher, effectuer des virages à plat, perdre de la vitesse dans les virages serrés et bénéficier de diverses caractéristiques aérodynamiques.

L'interaction aérodynamique avec le vent est maintenant plus détaillée, et vous pouvez vous attendre à ce que le vent pousse et tire les vaisseaux de manière plus complexe. Les pièces cassables affectent désormais l'aérodynamique, de sorte qu'un vaisseau avec une aile cassée ne pourra plus voler droit.

Nous avons également augmenté la complexité du système de propulseurs pour les vaisseaux. Une avarie, une panne d'électricité ou la perte d'un propulseur vont maintenant déséquilibrer le vaisseau. Vous serez confronté à des rotations indésirables et à des instabilités dans le contrôle du vaisseau jusqu'à ce que vous ayez réparé les dégâts.

Le Jerk est un changement fondamental dans la façon dont les navires se déplacent, à la fois dans l'espace et dans l'atmosphère, et il permet de mesurer la vitesse à laquelle l'accélération d'un navire change. Auparavant, c'était une quantité infinie. Maintenant, elle est finie, ce qui signifie que les propulseurs ne répondent pas immédiatement aux changements d'accélération. Vous pouvez vous attendre à des vaisseaux plus "lourds" mais avec des niveaux de manœuvrabilité similaires.

 

Quel sera l'impact sur l'expérience du jeu ?
En réduisant considérablement l'efficacité des propulseurs dans l'atmosphère, vous constaterez une différence spectaculaire entre les vols et les combats autour des corps planétaires avec atmosphère et les batailles dans l'espace. Comme les forces aérodynamiques sont plus fortes dans Alpha 3.10, le vol est beaucoup moins défini par les propulseurs d'un vaisseau que par son aérodynamique. Cela va vraiment pousser la différence entre le vol spatial et atmosphérique et ajouter plus de profondeur et de variété à Star Citizen.

Attendez-vous à ce que CHAQUE vaisseau se comporte différemment et avec beaucoup plus de caractère. Par exemple, chaque vaisseau a sa propre stabilité aérodynamique, de sorte que le Gladius se sentira plus stable que le Hawk, qui peut tourner plus vite mais est beaucoup plus difficile à contrôler. La plupart des vaisseaux sont stables lorsqu'ils volent vers l'avant, bien que le mitraillage dans l'atmosphère provoque diverses instabilités.

Le nouveau système aérodynamique permet également d'animer les ailes et les pièces, ce que nous n'avons pas pu faire auparavant. Les vaisseaux comme le Reliant, le Hawk, et d'autres qui ont des ailes mobiles auront une sensation aérodynamique complètement différente après que leurs parties auront été animées.


L'un des objectifs est de permettre des combats aériens plus engageants. Comme nous réduisons l'efficacité au combat d'un vaisseau à grande vitesse, nous encourageons les engagements de combat à une vitesse plus faible, ce qui vous donne plus de temps pour lancer une manœuvre de vol ou contrer un adversaire.

Que va-t-il se passer ensuite ?
Notre objectif est d'améliorer encore l'expérience des véhicules tout en continuant à travailler sur les caractéristiques de vol dans l'atmosphère et l'espace. Le support de surfaces aérodynamiques animées ouvre également la voie à des surfaces de contrôle fonctionnelles, qui feront l'objet d'un prochain patch. Alpha 3.10 apporte les tout premiers changements, ouvrant la voie aux prochaines versions et à d'autres améliorations de l'expérience de vol globale.


Nous allons également affiner la différence entre les propulseurs de manœuvre et les moteurs principaux. Le concept est que les propulseurs de manœuvre sont construits pour des impulsions rapides de forte poussée pour les changements de direction, tandis que les moteurs principaux et VTOL sont construits pour une poussée soutenue. Cela signifie que si vous utilisez des propulseurs de manœuvre pour une poussée soutenue, comme le vol stationnaire prolongé en gravité, ils auront une puissance de poussée plus faible et pourraient surchauffer ou avoir des ratés s'ils sont utilisés trop longtemps. Cela permettra de différencier davantage les vaisseaux en termes d'espace et d'atmosphère. Les vaisseaux aérodynamiques comme le Gladius seront mieux adaptés au vol dans l'atmosphère car la portance générée par leurs ailes annule la nécessité d'un propulseur de manœuvre pour les maintenir en altitude. Mais, si un pilote voulait traiter un Gladius comme un hélicoptère de combat, il ne pourrait le faire que pendant un temps limité avant de solliciter les propulseurs, alors qu'un Valkyrie équipé de quatre gros moteurs VTOL n'aurait aucun problème.


Une fois que nous serons satisfaits du fonctionnement du vol atmosphérique, de l'efficacité des propulseurs et des secousses, nous examinerons également les forces g appliquées au pilote pour augmenter la sensation de frisson et la vitesse. Ensuite, vous pouvez essayer de voler à la limite de votre vaisseau tout en prenant feu ou en dépassant les attaques sans tomber inconscient.


Pour l'instant, vous devez vous familiariser avec la nouvelle mécanique et la tester à l'excès. Nous examinerons ensuite de près vos réactions et tiendrons compte de vos suggestions pour les prochaines itérations des nouveaux comportements des navires.

 

1S2sSXN.jpg

 

TACTIQUE SANS STRATÉGIE = DÉFAITE

Tourelle, amélioration de l'artillerie, méthodologie de ciblage et combat à grande vitesse


Qu'est-ce qui va changer dans Alpha 3.10 ? f6ubExA.jpg
Les armes fixes et les tourelles, qu'elles soient pilotées ou contrôlées à distance, sont désormais dotées d'un système d'assistance fixe. Cette assistance fixe récompensera toujours le ciblage précis de la cible et de la zone, mais utilisera également la convergence des armes pour pousser les projectiles vers la cible et aider les joueurs à frapper avec des armes fixes. Nous avons également révisé la manière dont le point d'impact prévu (PIP) sera calculé. Le PIP sera désormais mis à jour uniquement sur la vitesse, ce qui nous donne une solution de tir beaucoup plus stable et diminue les effets du tremblement du réseau et du comportement excessif du juke.


De plus, nous voulons que vous puissiez réagir aux situations de combat qui évoluent rapidement et adapter le comportement de la tourelle en conséquence. Ainsi, nous mettons en place de nouvelles options comme les commandes de style "VJoy" (virtual joystick deflection), l'EPS de la tourelle, les limiteurs de vitesse de la tourelle modifiables, et la possibilité de recentrer automatiquement la tourelle avec de nouvelles touches par défaut pour un contrôle plus simple.


Nous savons qu'il n'est pas toujours facile de garder son orientation en tant que mitrailleur de tourelle quand on se déplace avec la tourelle alors que le pilote du vaisseau effectue des manœuvres sauvages. Nous avons donc mis en œuvre la première itération de l'interface utilisateur de la tourelle créée avec des éléments de base. Cette interface utilisateur en cours d'élaboration affiche déjà des étiquettes de statut spécifiques afin qu'il n'y ait aucune incertitude sur ce que fait la tourelle, y compris le mode VJoy, la rotation de la tourelle, les limites de cardan et la qualité de la visée.


Pour Alpha 3.10, nous avons également travaillé sur l'ordinateur de ciblage et retravaillé la façon dont vous traitez avec un ennemi sous le feu. En regardant une cible (en utilisant le freelook ou toute forme de suivi de tête), le système de ciblage vous fournira des informations de base sur le vaisseau de votre adversaire. Ce n'est qu'en verrouillant manuellement ce vaisseau que l'ordinateur de ciblage commencera à dépenser des ressources pour suivre le véhicule ennemi et activer l'assistance au pointage et le verrouillage du missile. Mais attention, votre adversaire recevra une notification l'informant qu'il est verrouillé comme cible, et l'ordinateur de bord lui offrira la possibilité de vous verrouiller comme cible en retour.


En plus du verrouillage, vous pouvez épingler jusqu'à trois cibles supplémentaires, ce qui vous permet de changer rapidement de cible parmi les vaisseaux épinglés. Ces cibles épinglées sont partagées à l'intérieur du vaisseau, donc elles peuvent être utilisées pour coordonner les tourelles ! À l'avenir, le nombre de cibles que votre vaisseau pourra suivre dépendra de l'ordinateur de ciblage. Les vaisseaux de combat auront la capacité de cibler plusieurs cibles, mais un starter de base ne pourra en suivre qu'une seule jusqu'à ce que vous mettiez à niveau son ordinateur de ciblage pour en faire une unité plus puissante.


Enfin, nous nous sommes penchés sur les combats à grande vitesse, car nous avons estimé que trop souvent les combats aériens se résumaient à des combats de pixels rapides qui vous dépassaient. Les combats perdaient le caractère viscéral des combats aériens que promettait Star Citizen. L'idée de ces changements est d'encourager les joueurs à augmenter la précision et la disponibilité de la puissance des armes et des boucliers lorsqu'ils se déplacent à une vitesse égale ou inférieure à celle des manœuvres de combat spatial ( SCM ). Au-delà de ce seuil, le vaisseau doit dévier plus de puissance vers les propulseurs, et il est plus difficile pour l'ordinateur de ciblage de résoudre rapidement une solution de tir, et donc plus difficile pour vous de frapper. Cela correspond à la vie réelle, car il est beaucoup plus difficile d'obtenir des résultats précis tout en se déplaçant rapidement. Dans cette première itération, certaines des options dont disposeront les joueurs à la vitesse maximale ont été restreintes. Lorsque la vitesse de vol est supérieure à la vitesse SCM, la vitesse de rotation des armes diminue et le temps nécessaire pour verrouiller les missiles augmente.

 

Que voulons-nous obtenir avec ces changements ?
Nous voulons que les tourelles soient un choix judicieux pour les joueurs. Le fait de ne pas monter sur le siège du pilote mais d'occuper une tourelle devrait récompenser les joueurs en ajoutant un sérieux coup de fouet au combat. Les pilotes ennemis devraient être nerveux si vous pointez une tourelle sur eux car elles sont précises et mortelles. Nous vous offrons ainsi des options plus substantielles pendant le combat de vaisseaux et nous le considérons comme une étape essentielle vers une expérience complète de combat en équipage.

Le nouveau changement de ciblage facilite le processus de sélection des cibles et le rend plus efficace dans les grandes batailles spatiales. C'est aussi la première étape pour épingler et envoyer des données de ciblage à vos amis.


Regarder vers l'avenir
Le combat spatial est un sujet trop complexe pour être abordé avec une seule publication de patch. Ainsi, bien qu'Alpha 3.10 soit un pas solide vers la réalisation de notre vision, il ne représente pas l'état final de la façon dont nous imaginons le combat spatial dans Star Citizen.

Les plans prévoient l'ajout de capaciteurs d'armes et de propulseurs. Vous devez donc choisir avec soin le moment où vous engagez un combat et utilisez vos armes ou essayez de vous enfuir en utilisant le boost. Le concept de condensateur de propulseur est directement lié à l'idée d'impulsion élevée par rapport à la poussée soutenue dont il a été question plus haut. Nous voulons que les pilotes s'engagent à ce que leurs décisions et actions prises en situation de combat aient des conséquences significatives sur l'issue du combat.

Nous allons ajouter quelques nuances supplémentaires sur les sanctions pour les combats à des vitesses supérieures à celles des MCS, comme une consommation d'énergie accrue et des boucliers qui se rechargent plus lentement.

Nous sommes également en train de revoir les systèmes de radar et de balayage, ce qui permettra aux petits vaisseaux de se cacher à l'intérieur des signatures des grands vaisseaux en changeant la façon dont les signatures sont générées et détectées.

En plus d'être un facteur clé pour être détecté par un scanner ou vu sur un radar, la signature de votre vaisseau affectera la façon dont les autres armes pourront vous suivre. Si vous avez la pleine puissance de vos propulseurs et de vos boucliers, vous serez à température élevée et beaucoup plus facile à détecter et à suivre. Plus votre signature est forte, plus il sera facile pour un missile de vous verrouiller et de vous suivre ou pour les cardans automatiques d'atteindre leur cible.

En fin de compte, nous ne voulons pas que le combat spatial ressemble à une course de FPS dans l'espace ou de DPS, mais nous voulons plutôt récompenser les pilotes qui emploient des manœuvres tactiques et qui jouent soigneusement les forces et les faiblesses individuelles de leur vaisseau et de celui de leur adversaire. Courir furtivement vous permet de ne pas être détecté facilement, et même lorsque vous êtes repéré par un radar, il faut plus de temps à votre ennemi pour déterminer une solution de tir car votre signature est faible. Mais s'ils frappent, vous aurez des ennuis car vous ne pourrez pas pomper la même puissance sur vos boucliers que si vous les ravitaillez. Il ne devrait pas y avoir un seul vaisseau tout-puissant ou un seul style de jeu ; l'idée est d'avoir des stratégies et des contre-stratégies pour différents vaisseaux et styles de jeu.

Ainsi, à l'avenir, vous verrez beaucoup de changements dans les systèmes d'armes, l'équilibre des vaisseaux et l'interface utilisateur de combat. Alpha 3.10 n'est qu'une première étape vers notre vision et nous apporterons de nombreuses autres améliorations et modifications à l'expérience de vol et de combat actuelle au cours des prochaines versions de patchs. De l'utilisation du système physique pour calculer les dommages causés par les armes en fonction de leurs propriétés et de leur vitesse au lieu d'une simple approche par point de frappe, au jeu en équipage multiple passionnant qui comprend des choses comme l'extinction des incendies ou le réacheminement des nœuds d'alimentation pour maintenir votre vaisseau en état de marche : Les changements à venir feront des batailles spatiales dans Star Citizen une expérience unique et passionnante.

Notre prochaine mise à jour, Alpha 3.10, devrait sortir en juillet. Vous pouvez voir ce qui est prévu pour l'avenir de Star Citizen sur notre feuille de route mise à jour chaque semaine. Jeudi prochain, un épisode d'Inside Star Citizen consacré aux vols sera diffusé. L'équipe chargée de l'expérience des véhicules fournira des informations complémentaires sur les améliorations apportées à Vol et Combat qui seront apportées avec le prochain patch.

 

Trad : @Maarkreidi SwissStarships.org

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me réjouis à l'avance, que du bon, enfin en tout cas sur le papier ça a l'air vraiment super et toutes les futures modifications qu'ils veulent apporter à cette première itération font baver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils s'approchent peu à peu de la vision finale que Chris Roberts envisageait depuis le début : un jeu facile à prendre en main et difficile à maîtriser.   L'exemple des tourelles le montre bien, les bons guners seront ceux qui passeront du temps à s'entraîner à maîtriser les fonctions complètes comme la vitesse de rotation, l'accélération etc. Ça demandera pas mal d'ajustements jusqu'à une version finale mais au moins on sait où on va. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Créer...