Jump to content
  • In Tracker

    TRACKER: jouer à Pyro

    By kel-do
    Published in 

    ThiefTaker_FI_3_Crop.jpg

    Bienvenue sur TRACKER. Je m'appelle Garret Coliga et je vous présente les dernières nouvelles, les astuces et la technologie dans le monde de la chasse à la prime. L'émission d'aujourd'hui est sponsorisée par Lightning Bolt Company, fabricant du pistolet Yubarev et du fusil de précision Atzkav, qui tirent des électrons chargés pouvant se propager à des cibles conductrices proches. Fondée par d'anciens experts en sécurité ayant des années d'expérience sur le terrain, les armes Lightning Bolt ont été conçues pour résister au feu de la bataille et pour avoir un look d'enfer, si je puis dire. J'adore la façon dont le canon crépite d'électricité pendant le tir. Il n'y a rien de tel sur le marché. Visitez un marchand autorisé Lightning Bolt pour le constater par vous-même.

    Ok, commençons l'émission. L'invité d'aujourd'hui est quelqu'un que j'ai essayé de convaincre de venir dans l'émission pendant des années. J'ai supplié. J'ai plaidé. J'ai payé plusieurs coûteux dîners, mais elle a toujours refusé. Jusqu'à aujourd'hui, lorsqu'elle a atteint l'étape la plus illustre et la plus importante de la carrière d'un chasseur de primes, la retraite. Nala Govea, merci d'être enfin venue dans l'émission.


    Nala Govea : Pour être claire, je suis ici uniquement parce que Garret me tient en joue.

    J'ai essayé tout le reste.

    Nala Govea : Sérieusement, c'est sympa d'être ici. Je suis désolée que ça m'ait pris si longtemps pour venir dans l'émission. C'est juste que, eh bien, je ne suis pas vraiment du genre à attirer l'attention.

    Ce qui est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles vous étiez une si bonne chasseuse de primes.

    Nala Govea : Ça et beaucoup de chance. Vous ne survivez pas aussi longtemps que moi sans esquiver quelques balles.

    Pas besoin d'être si modeste, Nala. Si j'ai voulu que vous veniez dans l'émission, c'est en partie pour célébrer votre incroyable carrière.

    Nala Govea : Non, je suis sérieuse. Une fois, j'ai éternué juste au moment où on me tirait dessus. J'ai bougé juste assez pour que la balle ricoche sur mon casque au lieu d'être un coup direct.

    Pourquoi n'ai-je pas entendu cette histoire avant ? C'était quand ?

    Nala Govea : Il y a très, très longtemps, bien avant que nous nous rencontrions.

    Ça a dû être une expérience surréaliste.

    Nala Govea : Oh oui, ça m'a beaucoup appris sur la connaissance de la situation et sur la meilleure façon d'approcher les cibles à pied. Cela m'a également convaincu de dépenser beaucoup d'argent pour acheter une armure. À l'époque, je portais un casque léger que j'avais acheté d'occasion, et après avoir vu les dégâts causés par un tir rasant, j'ai immédiatement investi dans un bon équipement.

    Le fait que vous ayez pu repartir à la chasse aux primes est un miracle. Il n'y avait pas de technologie de régénération à l'époque pour vous ramener.

    Nala Govea : Hey, nous devons tous gagner notre dîner d'une manière ou d'une autre.

    Je dois savoir, vous avez déjà fini par attraper la cible ?

    Nala Govea : Ça a pris quelques jours de plus mais je l'ai eue. (Rires) Nous sommes devenus amis après qu'elle ait fait son temps. Elle me remerciait de l'avoir fait enfermer parce que la plupart des membres du gang avec lequel elle travaillait ont été éliminés pendant son absence. Elle disait que c'était plus facile de s'éloigner de cette vie une fois qu'elle était sortie.

    On dirait qu'elle a eu de la chance que vous éternuiez aussi.

    Nala Govea : Beaucoup de jeunes chasseurs de primes détestent quand je leur dis que mon plus grand conseil est qu'il vaut mieux avoir de la chance que d'être bon... ce que, écoutez, je comprends.

    Oui, quand on a commencé à travailler ensemble et que je te demandais des conseils, "sois chanceux" n'était pas exactement ce que je voulais entendre. Je veux dire, je ne peux pas me rendre chanceux, mais je peux développer mes compétences.

    Nala Govea : Je suppose que c'est en partie la raison pour laquelle j'aime donner ce conseil. Il s'agit simplement de vous dire qu'il y a beaucoup de choses dans ce travail que vous ne pourrez pas contrôler, alors vous n'avez pas besoin d'essayer si fort de tout contrôler. Une grande partie de la chasse à la prime dépend de la façon dont vous réagissez et vous adaptez à des choses que vous n'auriez jamais pu prévoir.

    C'est un bon point et je veux le creuser davantage. Mais d'abord, prenons un moment pour vous présenter correctement, vous et votre histoire, car je suppose que tout le monde ne connaît pas votre travail et votre réputation. En partie parce que, comme vous l'avez dit, vous n'aimez pas attirer l'attention.

    Nala Govea : L'attention ne fait que rendre le travail plus difficile, à mon avis. Moins les gens me remarquent ou même pensent à moi, mieux c'est.

    Quand j'étais jeune, tout le monde savait que si vous aviez besoin de trouver quelqu'un qui se cachait à Pyro, il fallait appeler Nala. Peu de chasseurs de primes travaillaient régulièrement dans le système et, parmi ceux qui le faisaient, elle connaissait toujours mieux que quiconque la configuration du terrain. Des choses comme les gangs qui contrôlent les zones et ceux qui se font la guerre.

    Nala Govea : Vous n'aviez pas le choix. Connaître ce genre de choses était la seule façon de travailler dans le système en toute sécurité.

    En parlant de ça, tu te souviens de notre première discussion ? Parce que moi, oui.

    Nala Govea : C'était celle où je t'ai demandé si tu voulais mourir ?

    (Rires) C'était ça. J'étais si nerveux et tu étais si incroyablement gentille et patiente avec moi jusqu'à ce que je commence à expliquer que mon plan impliquait d'aller à la station Ruin...

    Nala Govea : Qui à l'époque était verrouillée parce que les Headhunters essayaient de reprendre le contrôle qui était détenu par ... oh bon sang, quel était leur nom ? Ils ne sont plus là...

    Les Tomahawks de Lowside.

    Nala Govea : C'est eux. C'était une équipe bizarre.

    Heureusement, vous m'avez détourné de cette idée suicidaire et m'avez donné d'excellents conseils sur la façon de retrouver ma cible, ce que j'ai finalement fait grâce à vous. Après cette leçon, chaque fois que j'apprenais qu'une prime que je traquais s'était enfuie à Pyro, je... eh bien, d'abord mon cœur se serrait parce que je savais que les choses devenaient beaucoup plus dangereuses, mais ensuite je vous envoyais un message. Qu'est-ce qui vous a poussé à vous concentrer sur la chasse aux hors-la-loi dans un système contrôlé par des hors-la-loi ?

    Nala Govea : Eh bien, peu de gens le savent, mais c'est là que je suis née et que j'ai grandi. J'étais donc à l'aise pour me déplacer dans le système, éviter les éruptions solaires, et j'avais déjà un certain nombre de bonnes cachettes choisies pour quand j'avais besoin de faire profil bas. J'avais aussi des amis en qui j'avais confiance et qui me tenaient au courant de la situation dans certaines zones.

    Donc vous étiez dans une position unique. Je connais beaucoup de chasseurs de primes qui laisseraient tomber une cible à la seconde où ils entreraient dans Pyro.

    Nala Govea : Je ne les blâme pas du tout. Ce n'est pas un système facile à parcourir, même si vous le connaissez bien.

    Tu te souviens de la dernière fois où tu as travaillé dans Pyro ?

    Nala Govea : Oui, mais je préfère ne pas entrer dans les détails. Tout ce que je dirai, c'est que le système a radicalement changé au cours des dernières années.

    À votre avis, qu'est-ce qui a changé ? Il est évident que XenoThreat est devenu une force dominante.

    Nala Govea : Ils sont certainement un facteur. Les gangs violents sont présents à Pyro depuis longtemps, mais utiliser le système pour organiser des attaques contre Stanton est une nouveauté. La plupart des gangs de Pyro évitent les opérations inter-systèmes qui attireraient l'attention de l'UEE. Ils les font, mais beaucoup plus discrètement que les Xenos. De cette façon, ils seront laissés seuls pour contrôler leurs propres petites zones d'influence comme ils l'entendent.

    C'est pourquoi Pyro peut être un système si difficile à travailler pour les étrangers. Les allégeances des gangs et les zones d'influence changent constamment.

    Nala Govea : C'est la survie du plus fort. En fait, c'est plutôt la survie du plus féroce, en ce moment.

    Je sais que vous êtes officiellement à la retraite, mais il y a beaucoup de chasseurs de primes qui aimeraient savoir ce que vous pensez de certains des gangs les plus importants de Pyro.

    Nala Govea : Ils sont tous mauvais et doivent être évités si possible. C'est tout ?

    Un bon conseil. Mais allons-y rapidement, gang par gang, comme tu le faisais avec moi quand je demandais une mise à jour. Commençons par XenoThreat.

    Nala Govea : Des bâtards dangereux et ultra-violents qui sont principalement alimentés par la haine et la rhétorique anti-entreprises.

    Beaucoup d'entre eux sont d'anciens militaires de l'UEE d'après ce que j'ai entendu.

    Nala Govea : C'est possible. Je ne pense pas que la plupart d'entre eux soient originaires de Pyro. Beaucoup d'autres gangs ne sont pas contents de toute l'attention qu'ils génèrent en attaquant des cibles dans l'UEE.

    Ensuite, vous avez mentionné les Headhunters plus tôt.

    Nala Govea : Ils existent depuis toujours. Bien plus longtemps que je ne suis chasseur de primes. Peu importe ce qui se passe dans le système, ils semblent survivre, donc ils sont extrêmement dangereux mais vous pouvez y faire face. Ils sont assez intelligents pour ne pas toujours recourir à la violence.

    Quel est votre point de vue sur les Fire Rats ?

    Nala Govea : Ils sont bizarres. À bien des égards, ils agissent plus comme une secte que comme un gang, mais je ne connais pas d'autres sectes qui font avancer un vaisseau aussi vite qu'eux. Ils ont tous tendance à être de vrais croyants en ce qu'ils croient.

    Je suppose que vous devez l'être si vous êtes prêt à souffrir de graves brûlures juste pour les rejoindre.

    Nala Govea : Exactement.

    Ok, nous devons faire une pause publicitaire dans un instant mais nous avons le temps pour une dernière question. Qu'est-ce qui se passe avec les Overlords ?

    Nala Govea : Qui sait ? Il y a beaucoup de rumeurs qui circulent à leur sujet, mais personne ne sait qui ils sont ni ce qu'ils veulent. Ce que nous savons, c'est qu'ils ciblent principalement les autres gangs et leurs opérations. Certaines personnes à Pyro pensent qu'ils sont en fait des justiciers, mais je ne suis pas convaincu qu'ils se battent pour le bien de tous. Il est tout aussi probable qu'ils essaient d'éliminer d'autres gangs pour pouvoir prendre le contrôle.

    Ou de préparer le terrain pour que quelqu'un d'autre s'installe.

    Nala Govea : C'est possible.

    Ok, nous avons vraiment besoin de faire cette pause. A notre retour, nous en aurons plus avec Nala Govea, récemment retraitée. Elle nous donnera ses meilleurs trucs et astuces pour travailler dans Pyro, et peut-être que je pourrai l'amadouer pour qu'elle nous dise comment elle a retrouvé "Wednesday" Kyles.

    Nala Govea : Vous aimez cette histoire.

    C'est vrai, alors ne partez pas, car, croyez-moi, vous ne voudrez pas la manquer. TRACKER revient tout de suite.

     

    Traduction par @kel-do - Swissstarships.org

     

     

     



    User Feedback

    Recommended Comments

    There are no comments to display.


  • Forum Statistics

    7.1k
    Total Topics
    23.3k
    Total Posts
  • Upcoming Events

  • Tell a friend

    Love Site des Swiss Starships? Tell a friend!
  • Je soutiens les Swiss Starships

    Que ce soit pour soutenir

    les Swiss Starships



    Ou pour faire un versement sur le compte de l'Intergalactique Swiss Starships Banque


    Choisissez le montant de votre don et cliquez sur le bouton

    "Je  soutiens "



    18% of donation goal reached.
    Donate Sidebar by DevFuse
×
×
  • Créer...