Jump to content

Allegius

**Division**
  • Posts

    114
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

Reputation Activity

  1. Like
    Allegius got a reaction from Laoric in Le guide du voyageur galactique : MicroTech   
    Un lieu où les after soirées sont complètement dingues? !
    Vous m'y trouvez certainement...
    Ivre au fond d'un bar... au petit matin... @Xalen ou @Laoric qui viendront récupérer mon épave.... 🤣🤣🤣 j'adore
  2. Thanks
    Allegius reacted to Xalen in Sortie régulières, objectif vidéo !   
    Hello à tous,
    Je souhaite vous proposer des sorties "vidéos".
    Le principe est simple: On va faire un peu d'activité spécifique Armada (dogfight, vol en formation, démonstration de langage radio, etc.)
    L'idée est de présenter une nouvelle vision de la swiss starship, avec des actions réelles et palpables.
    Ces entrainements se dérouleront principalement sur l'Arena Commander, avec du pirate/vanduul swarm, free flight ou dogfight.
    Des événements calendaires vont suivre.
  3. Thanks
    Allegius reacted to Xalen in Entrainement Armada 01.03.19   
    Vous trouverez ci-dessous une première proposition de binômes (si les 3 indécis sont finalement présents):
    Laoric-Pandalf Looping-Unc12 Allegius-Xalen Maethys-Bobmorane85 Ils sont basés sur plusieurs critères dont entre-autres: la présence, l'habitude du vol en équipe, une liste pré-établie de binômes prenant en compte les membres de l'armada absentes à cet entraînement.
    Plus d'info à venir (entre fin de cette semaine et début de la suivante)
  4. Thanks
    Allegius got a reaction from Xalen in Opération "brise-bouclier"   
    Compte rendu de l’opération brise-bouclier du 15.02.2019
     
    Auteur : Allegius
     
    Contexte :
    Le but de l’opération était de charger différent loadouts sur différents chasseur et petits vaisseaux, avec différentes tailles, et de constater les différents effets sur une cible donnée (ici un MISC Starfarer Gemini).
     
    Résultats : Pouvoir d’absorption des boucliers :
    Le premier constat global met en évidence le fait que la diminution de charge des boucliers n’est pas linéaire. En effet, lors de leur pleine charge, les boucliers dissipent d’avantage de dégâts et leur diminution est plus lente. Par contre, l’on constate un effet d’emballement au fur et à mesure que les boucliers s’approchent de leur décharge. Aucune théorie n’est vérifiée mais l’on pourrait comparer la décharge d’un bouclier avec une fonction asymptotique (voir graphique ci-dessous) :
     

     
    Bref, ceci n’est qu’un exemple pour montrer que la décharge n’est pas linéaire. La courbe ci-dessous n’a aucune source fiable excepté les observations réalisées durant l’opération.
     
     
    Résultats : Mass Driver Canons
    Armes types : SLEDGE II MASS DRIVER CANNON (Klaus & Werner), STRIFE MASS DRIVER (Apocalyps Arms) et leurs dérivés en taille.
     
    Ces canons tirant des projectiles de balistique lourde, présentés comme ayant un fort pouvoir de pénétration sur bouclier, n’ont pas permis de mettre en avant un réel danger lors de l’opération. En effet, il a été constaté que, s’ils sont effectivement capable de tirer à travers le bouclier pour toucher l’armure de la cible, leur dégâts ne sont pas très efficients, hormis si l’on parvient bien à viser une partie sensible du vaisseau (cockpit, moteurs, …)
     
    Résultats : Canons à neutrons
    Armes types : MAXOX NN-14 NEUTRON CANNON (Max Ox), NN-13 NEUTRON GUN(Max Ox)
     
    Ces canons ont une forte capacité à réduire les boucliers, de manière rapide. Cependant, ils ne font aucun dégât sur l’armure de la cible. Peuvent donc être un bon choix, si couplé à un autre type d’arme. Point à relever, ils réduisent l’ensemble des boucliers adjacents à celui ciblé, intéressant mais à vérifier qu’il ne s’agit pas d’un glitch ou bug provisoire.
     
    Résultat : Canons balistiques
    Armes types : C-788 "COMBINE" BALLISTIC CANNON (Behring), APOCALYPSE ARMS REVENANT (Apocalypse Arms), BEHRING SW16BR2 “SAWBUCK” (Behring), TARANTULA GT-870 MKx (GALLENSON TACTICAL SYSTEMS), GALLENSON TACTICAL SYSTEMS GT-220 MANTIS (GALLENSON TACTICAL SYSTEMS), et autres (liste non exhaustive)
     
    Ces armes attaquent directement l’armure et l’intégrité physique de la cible. Différents tests ont permis de mettre en avant que l’état des boucliers de la cible n’avait aucune influence sur les dégâts des armes balistiques. A rapport de taille extrême (petit chasseur contre gros vaisseau), l’impact des dégâts en est fortement réduit, excepté si l’on parvient à focaliser sur les parties critiques de la cible (moteurs, cockpit, et autres parties sensibles). Par contre, à rapport de taille égale (chasseur vs chasseur) l’effet est immédiat sur la dégradation de la cible. Point négatif tout de même : la réserve de munition à restocker.
     
     
    Résultats : Canons LASER
    Armes types : Je ne vais pas les citer ici, il y en a tellement et la liste est en constante évolution car CIG en créé de nouveau presque à chaque update.
    Catégorie d’arme la plus connue, les canons  LASER font de forts dégâts, même lorsque le rapport de taille est extrême (petit chasseur contre gros vaisseau), ces canons sont capable de faire de gros dégâts sur le corps de la cible. Cependant, ce type d’arme n’a aucun effet tant que le bouclier adverse n’est pas totalement DOWN (sauf une exception à voir ci-après). C’est donc un bon choix, d’autant plus qu’il n’y a pas de désavantage lié au restockage. Un type d’arme efficace donc, notamment, les Omnisky (AMON & REESE CO.), mais ça c’était déjà connu. En fait, la palme de la bonne surprise de cette soirée revient aux canons LASER : Attrition (Hurston Dynamics). Ceux-ci furent la révélation de la soirée. En effet, ces canons ont une puissance de feu sans commune mesure avec les autres armes de même catégorie. La quasi-totalité de leur puissance de feu passe à travers des boucliers (oui, étonnant) et réalisent directement de forts dégâts, sur l’armure cible. De plus, avec 4 attrition taille 3 (configuration type d’un sabre, hornet, ou autre équivalent) il est possible de détruire un Starfarer Gemini, sans forcément focaliser le feu sur une partie critique. Une belle découverte donc, mais à vérifier s’il ne s’agit pas d’un bug qui pourrait être corrigé plus tard.
     
    Résultats : De la gestion des boucliers :
    Enfin le rapport se conclut par une synthèse de l’effet observé par la gestion des boucliers.
    L’overclock : pour l’instant, pas vraiment fonctionnel, en tout cas sur un Starfarer Gemini, car entre en surchauffe quasi instantanée. A voir donc, s’il faudra du matériel de refroidissement (coolers) plus performant, ou s’il s’agit d’une fonction qui doit encore être adaptée / corrigée.
    La répartition de puissance : Une fonction très efficace, elle permet d’améliorer fortement la capacité d’absorption des boucliers, cependant, il faudra rester prudent car il est rarement possible de focaliser 100% de la puissance sur les boucliers, car dans cette configuration, le vaisseau ne peut plus se déplacer, ni faire usage de ses armes. Le bon ratio sera à définir en fonction de chaque situation.
     
    La balance d’équilibre des boucliers : Probablement la plus efficace des fonctions actuelles. Le fait de modifier l’équilibre des boucliers permet de rendre un vaisseau comme le Starfarer Gemini quasiment invulnérable aux attaques de plusieurs chasseurs en même temps, si armés de canons LASER. La capacité peut passer de 100 (valeur nominale) à 255 (en réduisant les autres à 50). Si l’on associe la courbe présentée en début de ce rapport avec l’augmentation des boucliers, le constat est que, ceux-ci deviennent très solides, et seule une grosse puissance de feu simultanée est capable de les faire baisser (jusqu’à trois chasseurs avec armes de taille 3, les boucliers ne s’épuisent pas). Il faut entre 5 et 6 chasseurs qui concentrent leur puissance de feu en simultanée pour réellement mettre en danger le Starfarer Gemini.
     
    Conclusion : L’opération fût un franc succès et nous aura permis de mettre en évidence des éléments importants pour construire le savoir-faire de l’organisation. Des remerciements tout particuliers à Xalen, pour l’idée et la mise en place de cette opération, ainsi qu’à tous les participants de la soirée (que je ne citerai pas ici, de peur d’en oublier ;-) ).
     
    Votre serviteur
    Allegius
  5. Thanks
    Allegius got a reaction from Mäethys in Opération "brise-bouclier"   
    Compte rendu de l’opération brise-bouclier du 15.02.2019
     
    Auteur : Allegius
     
    Contexte :
    Le but de l’opération était de charger différent loadouts sur différents chasseur et petits vaisseaux, avec différentes tailles, et de constater les différents effets sur une cible donnée (ici un MISC Starfarer Gemini).
     
    Résultats : Pouvoir d’absorption des boucliers :
    Le premier constat global met en évidence le fait que la diminution de charge des boucliers n’est pas linéaire. En effet, lors de leur pleine charge, les boucliers dissipent d’avantage de dégâts et leur diminution est plus lente. Par contre, l’on constate un effet d’emballement au fur et à mesure que les boucliers s’approchent de leur décharge. Aucune théorie n’est vérifiée mais l’on pourrait comparer la décharge d’un bouclier avec une fonction asymptotique (voir graphique ci-dessous) :
     

     
    Bref, ceci n’est qu’un exemple pour montrer que la décharge n’est pas linéaire. La courbe ci-dessous n’a aucune source fiable excepté les observations réalisées durant l’opération.
     
     
    Résultats : Mass Driver Canons
    Armes types : SLEDGE II MASS DRIVER CANNON (Klaus & Werner), STRIFE MASS DRIVER (Apocalyps Arms) et leurs dérivés en taille.
     
    Ces canons tirant des projectiles de balistique lourde, présentés comme ayant un fort pouvoir de pénétration sur bouclier, n’ont pas permis de mettre en avant un réel danger lors de l’opération. En effet, il a été constaté que, s’ils sont effectivement capable de tirer à travers le bouclier pour toucher l’armure de la cible, leur dégâts ne sont pas très efficients, hormis si l’on parvient bien à viser une partie sensible du vaisseau (cockpit, moteurs, …)
     
    Résultats : Canons à neutrons
    Armes types : MAXOX NN-14 NEUTRON CANNON (Max Ox), NN-13 NEUTRON GUN(Max Ox)
     
    Ces canons ont une forte capacité à réduire les boucliers, de manière rapide. Cependant, ils ne font aucun dégât sur l’armure de la cible. Peuvent donc être un bon choix, si couplé à un autre type d’arme. Point à relever, ils réduisent l’ensemble des boucliers adjacents à celui ciblé, intéressant mais à vérifier qu’il ne s’agit pas d’un glitch ou bug provisoire.
     
    Résultat : Canons balistiques
    Armes types : C-788 "COMBINE" BALLISTIC CANNON (Behring), APOCALYPSE ARMS REVENANT (Apocalypse Arms), BEHRING SW16BR2 “SAWBUCK” (Behring), TARANTULA GT-870 MKx (GALLENSON TACTICAL SYSTEMS), GALLENSON TACTICAL SYSTEMS GT-220 MANTIS (GALLENSON TACTICAL SYSTEMS), et autres (liste non exhaustive)
     
    Ces armes attaquent directement l’armure et l’intégrité physique de la cible. Différents tests ont permis de mettre en avant que l’état des boucliers de la cible n’avait aucune influence sur les dégâts des armes balistiques. A rapport de taille extrême (petit chasseur contre gros vaisseau), l’impact des dégâts en est fortement réduit, excepté si l’on parvient à focaliser sur les parties critiques de la cible (moteurs, cockpit, et autres parties sensibles). Par contre, à rapport de taille égale (chasseur vs chasseur) l’effet est immédiat sur la dégradation de la cible. Point négatif tout de même : la réserve de munition à restocker.
     
     
    Résultats : Canons LASER
    Armes types : Je ne vais pas les citer ici, il y en a tellement et la liste est en constante évolution car CIG en créé de nouveau presque à chaque update.
    Catégorie d’arme la plus connue, les canons  LASER font de forts dégâts, même lorsque le rapport de taille est extrême (petit chasseur contre gros vaisseau), ces canons sont capable de faire de gros dégâts sur le corps de la cible. Cependant, ce type d’arme n’a aucun effet tant que le bouclier adverse n’est pas totalement DOWN (sauf une exception à voir ci-après). C’est donc un bon choix, d’autant plus qu’il n’y a pas de désavantage lié au restockage. Un type d’arme efficace donc, notamment, les Omnisky (AMON & REESE CO.), mais ça c’était déjà connu. En fait, la palme de la bonne surprise de cette soirée revient aux canons LASER : Attrition (Hurston Dynamics). Ceux-ci furent la révélation de la soirée. En effet, ces canons ont une puissance de feu sans commune mesure avec les autres armes de même catégorie. La quasi-totalité de leur puissance de feu passe à travers des boucliers (oui, étonnant) et réalisent directement de forts dégâts, sur l’armure cible. De plus, avec 4 attrition taille 3 (configuration type d’un sabre, hornet, ou autre équivalent) il est possible de détruire un Starfarer Gemini, sans forcément focaliser le feu sur une partie critique. Une belle découverte donc, mais à vérifier s’il ne s’agit pas d’un bug qui pourrait être corrigé plus tard.
     
    Résultats : De la gestion des boucliers :
    Enfin le rapport se conclut par une synthèse de l’effet observé par la gestion des boucliers.
    L’overclock : pour l’instant, pas vraiment fonctionnel, en tout cas sur un Starfarer Gemini, car entre en surchauffe quasi instantanée. A voir donc, s’il faudra du matériel de refroidissement (coolers) plus performant, ou s’il s’agit d’une fonction qui doit encore être adaptée / corrigée.
    La répartition de puissance : Une fonction très efficace, elle permet d’améliorer fortement la capacité d’absorption des boucliers, cependant, il faudra rester prudent car il est rarement possible de focaliser 100% de la puissance sur les boucliers, car dans cette configuration, le vaisseau ne peut plus se déplacer, ni faire usage de ses armes. Le bon ratio sera à définir en fonction de chaque situation.
     
    La balance d’équilibre des boucliers : Probablement la plus efficace des fonctions actuelles. Le fait de modifier l’équilibre des boucliers permet de rendre un vaisseau comme le Starfarer Gemini quasiment invulnérable aux attaques de plusieurs chasseurs en même temps, si armés de canons LASER. La capacité peut passer de 100 (valeur nominale) à 255 (en réduisant les autres à 50). Si l’on associe la courbe présentée en début de ce rapport avec l’augmentation des boucliers, le constat est que, ceux-ci deviennent très solides, et seule une grosse puissance de feu simultanée est capable de les faire baisser (jusqu’à trois chasseurs avec armes de taille 3, les boucliers ne s’épuisent pas). Il faut entre 5 et 6 chasseurs qui concentrent leur puissance de feu en simultanée pour réellement mettre en danger le Starfarer Gemini.
     
    Conclusion : L’opération fût un franc succès et nous aura permis de mettre en évidence des éléments importants pour construire le savoir-faire de l’organisation. Des remerciements tout particuliers à Xalen, pour l’idée et la mise en place de cette opération, ainsi qu’à tous les participants de la soirée (que je ne citerai pas ici, de peur d’en oublier ;-) ).
     
    Votre serviteur
    Allegius
×
×
  • Créer...