Jump to content

Mise en vente du concept : Hull


LooPing
 Share

Recommended Posts

  • Le Proprio
Une coque pour chaque boulot : la série des MISC Hull

 

tw9Ine2.jpg

 


La série des MISC Hull

 

« 10-4, Hull-C Apha Sept Sept, » crachota sur mon comm la voix du contrôleur de trafic de la station de pesage de Vega. « Vous avez l’autorisation de rejoindre le marqueur extérieur. Le ciel est dégagé. » Je m’étais arrêté sur Vega pour prendre un bidon de café et ce que l’on pourrait charitablement qualifier de sandwich, puis je m’étais retrouvé coincé dans la file d’attente vers la sortie en pleine heure de pointe planétaire. 45 minutes à menacer du poing des pilotes d’Aurora à la petite semaine qui n’avaient visiblement jamais appris à voler, et voilà que j’étais en retard. Ce qui voulait dire que 1530 SCU de capots-moteurs en alliage de titane à destination de Stanton étaient eux aussi en retard. Je fis glisser mes doigts sur la console pour afficher le statut du moteur. Le témoin du moteur supérieur bâbord se mit à clignoter. AVERTISSEMENT : MAINTENANCE REQUISE. Au diable tout ça, me dis-je tout en poussant le rendement à 110%, hors de question de renoncer à ma prime…


 

uUOcec7.jpg

 


La promesse de la série Hull

 

Pour faire court, la raison d’être de la série de vaisseaux MISC Hull est d’amener de la marchandise d’un endroit à un autre. Il s’agit d’un système de vaisseaux interconnectés conçus autour des mêmes principes et destinés à partager le même équipement et les mêmes procédures de maintenance. MISC a créé les Hull A à E afin de proposer d’innombrables options pour chaque type de marchand.

 

Depuis le Hull A monoplace jusqu’au gigantesque cargo Hull E, il y a un Hull pour chaque boulot. Chaque vaisseau comporte un habitacle, une unité de propulsion et un axe télescopique pour la cargaison. Au chargement, l’axe se déploie pour accueillir des palettes de cargaison; déchargé, il se replie pour permettre de voyager plus rapidement et offrir davantage de manœuvrabilité.


 

Hull_ALL_NC.png

 

tu45tF6.jpg

 


Le Hull A

 

Il s’agit du plus petit et du plus abordable des Hull. Le Hull A est un très bon choix pour ceux qui se lancent seuls dans la galaxie. Il est plus proche de l’Aurora et du Mustang, mais sans leur polyvalence.

 

Là où les autres sacrifient la capacité de leur soute pour gagner en puissance de feu ou vitesse, le Hull A se consacre à 100% aux missions de transport ! De plus, les Hull A (et B) font souvent office de navettes orbitales.


 

Hull_A_Blueprint.jpg

 

HullA-Front-Elevation-Copy.jpg

 

YTzLDAi.jpg

 


Le Hull B

 

Le Hull B est une option plus robuste, souvent comparée à un autre vaisseau de MISC, le Freelancer. Mais alors que ce dernier est équipé pour l’exploration longue distance et d’autres rôles, le Hull B est un pur transporteur de marchandise.

 

Les Hull B sont fréquemment employés comme utilitaires par les corporations, et il n’est pas rare d’en croiser plusieurs arborant des livrées différentes au cours d’un seul voyage.


 

Hull_B_Blueprint.jpg

 

HullB-Front-Elevation.jpg

 

R0dPpKC.jpg

 


Le Hull C

 

Souvent qualifié de vaisseau le plus commun de la galaxie, le Hull C est le plus produit de la gamme, et beaucoup le considèrent comme le plus polyvalent.

 

Le Hull C, censé représenter le meilleur compromis entre les plus modestes transports monoplaces et les immenses super-cargos qui constituent le reste de la gamme, propose l’impressionnante modularité des plus gros vaisseaux tout en conservant un peu de la manœuvrabilité des vaisseaux les moins chers de la gamme.


 

Hull_C_Blueprint.jpg

 

HullC-Side_elevation.jpg

 

HullC-Landed_closed_001.jpg

 

HullC-Open-Loaded-Cargo07.jpg

 


Le Hull D

 

Le Hull D inaugure le côté imposant de l’éventail avec un immense vaisseau construit autour d’un solide châssis. Il est suffisamment bon marché pour pouvoir être exploité par des organisations et entreprises de taille moyenne.

 

Ils font souvent office de vaisseau amiraux dans les opérations mercantiles, mais leurs dimensions impliquent qu’ils doivent être escortés par des chasseurs lorsqu’ils se déplacent dans l’espace non sécurisé. Les forces militaires de l’UEE emploient des Hull D modifiés au sein de leur chaîne d’approvisionnement, afin d’armer et de ravitailler les soldats au front.

 

Hull_D_Blueprint.jpg

 

HullD-Front-Elevation.jpg

 

ZOwzkP9.jpg

 


Le Hull E

 

Le Hull E est le plus gros cargo spécialisé présent sur le marché actuellement ; il appartient généralement à des corporations majeures et fait l’objet d’un haut degré de planification dans son exploitation.

 

Le manque de manœuvrabilité inhérent à ce type de gros vaisseau signifie que quiconque ayant l’intention d’en mettre un en service doit veiller à bien l’équiper en tourelles et à lui fournir une escorte. Sa charge utile (ainsi que sa modularité) est cependant sans équivalent : aucun autre vaisseau ne dispose d’autant de place pour stocker de la marchandise ou être modifié pour remplir un autre rôle !


 

Hull_E_Blueprint.jpg

 

HullE-Front-Elevation.jpg

 


MISE EN GARDE : bien que le Hull E dispose sur le papier d’une immense capacité de transport, il représente aussi une cible majeure pour les pirates et pillards. Ils sont en général employés sur des routes traversant des secteurs sûrs, au sein de plus grosses flottes.

De plus, exploiter tout le potentiel d’un Hull E exige un investissement significatif en termes de crédits : typiquement, une seule pleine cargaison vaut davantage que le vaisseau lui-même. En bref, il ne faut pas avoir froid aux yeux pour faire fonctionner un Hull E !


 

Modularité : des options en pagaille

 


 


L’axe standardisé que l’on retrouve sur chacun des cinq membres de la série Hull est capable d’accueillir de façon sécurisée beaucoup de conteneurs de marchandise de types différents. Cela peut aller de conteneurs standard Stor-All « Big Box » jusqu’à des unités de transport spécialisées pour les liquides, les denrées périssables, les colis, le bétail, etc.

 

En raison de l’ubiquité du système de palettes de marchandise, beaucoup de fabricants ont créé des accessoires compatibles capables de tirer profit de la superstructure des Hull. Cela concerne tout aussi bien des améliorations de vaisseau habituelles (générateurs de boucliers, systèmes de senseurs et ainsi de suite) que des caissons de marchandise « furtifs », des tourelles pivotantes ou toute autre arme pouvant prendre la place de certaines palettes de marchandise sur les plus gros vaisseaux (avec une réduction en conséquence de la capacité de transport.) Ces « ports d’extension » font des Hull certains des vaisseaux les plus modulables qui soient ; beaucoup ne voient pas seulement en eux des transports en gros, ce pour quoi ils ont été conçus, mais aussi des plate-formes de base à modifier.

 

Hull_scale.jpg

 

Mais comment font-ils pour atterrir ?


 



Tous les vaisseaux de la série Hull sont capables de se poser à la surface d’une planète lorsqu’ils sont repliés. De plus, les Hull A et B peuvent atterrir à pleine charge. Les Hull C, D et E déchargent généralement leur marchandise dans des dépôts orbitaux automatisés avant d’atterrir (bien qu’ils soient équipés pour les amerrissages plus courants sur les mondes à faible gravité.)

 

VEUILLEZ BIEN NOTER : la série Hull mesure la capacité de transport en Unités Standard de Marchandise, ou SCU en anglais. La valeur en SCU des vaisseaux déjà sortis peut être déterminée en divisant la capacité totale par quatre. Les pages des statistiques seront bientôt mises à jour avec les données appropriées en SCU. Pour en savoir plus sur l’interaction avec la marchandise dans Star Citizen, jetez un coup d’œil à l’explication de concept d’aujourd’hui !

 

Caractéristiques techniques


 

KJIhapV.png

 


Vente conceptuelle limitée

 

Nous proposons aux donateurs de financer le jeu en échange de ces vaisseaux. Tous ces vaisseaux pourront être achetés avec des crédits du jeu dans la version finale de l’univers, et ils ne sont en aucun cas nécessaires pour entamer une partie. De plus, tous les articles « cosmétiques » pourront eux aussi être acquis dans la version finale du jeu. Le but est de proposer d’autres vaisseaux qui offriront aux joueurs une expérience différente plutôt qu’un avantage quelconque après le lancement de l’univers persistant.

 

La gamme Hull est proposée pour la première fois dans le cadre d’une vente conceptuelle limitée. Cela signifie que les concepts des vaisseaux satisfont à nos exigences, mais qu’ils ne sont pas encore prêts à apparaître dans votre hangar ou à combattre dans Arena Commander. La vente comprend l’assurance à vie sur la coque du vaisseau ainsi qu’une paire de décorations pour votre hangar. Un poster de Hull sera ajouté dans un futur patch, puis lorsque les modèles du jeu seront achevés vous recevrez aussi une petite maquette virtuelle de Hull ! Chacun des cinq vaisseaux aura ses propres maquettes et posters. À l’avenir, le prix des vaisseaux augmentera et l’offre ne comprendra ni l’assurance à vie, ni ces bonus.

 

Si vous aimeriez en ajouter un à votre flotte, ils sont disponibles dans la boutique des donateurs jusqu’au lundi 4 mai. Vous pouvez aussi consulter une vue détaillée du vaisseau sur sa page « Tech Overview » !


 

 

f6ENncC.png  60BS1FX.png

 

ev5aUYU.png  hEknpKf.png

 

vscvYHq.png  8tqHnhS.png

 

 


R4gcuwR.jpg

Traduction : Starcitizen.fr

Rk2ZR95.gif

Link to comment
Share on other sites

  • Le Proprio
La collection complète du routier sympa regroupe tous les vaisseaux

 

Un petit récap qui peut changer dans le temps :

 

Hull A :

Length: 22 meters

Mass: 14,303 Kg

Max Crew: 1 person

Cargo Capacity: 75

 

Hull B :

Length: 49 meters

Mass: 67,137 Kg

Max Crew: 1 person

Cargo Capacity: 600

 

Hull C :

Length: 105 meters 

Mass: 298,419 Kg

Max Crew: 3 persons

Cargo Capacity: 4800

 

Hull D :

Length: 209 meters

Mass: 1,088,057 Kg

Max Crew: 5 persons

Cargo Capacity: 21600

 

 

Hull E :

Length: 372 meters

Mass: 3,241,052 Kg

Max Crew: 5 persons

Cargo Capacity: 153600

 

A titre de comparaison :

 

Banuu Merchantman

Length: 100 meters

Mass: 811,395 Kg

Max Crew: 8 persons

Cargo Capacity: 6000

 

Freelancer MAX

Length: 32 meters

Mass: 32,000 Kg

Max Crew: 2 persons

Cargo Capacity: 280

 

Caterpillar

Length: 67 meters

Mass: 84,516 Kg

Max Crew: 5 persons

Cargo Capacity: 3200

 

Constellation Taurus

Length: 59 meters

Mass: 80,000 Kg

Max Crew: 4 persons

Cargo Capacity: 1900

 

Source : Starpirates.fr

Rk2ZR95.gif

Link to comment
Share on other sites

mouarf, c'est sur qu'il y a de la place pour faire de la pub

Les cafards sont capables de vivre des mois sans nourriture, de rester en vie des semaines sans tête et de survivre aux radiations.

Si Dieu à créer les êtres à son image, alors Dieu … est un cafard.

Link to comment
Share on other sites

il sont quand même pas terrible au niveau design ces Hull je trouve, ils sont même carrément moches^^. par contre j'aime bcp les écrans publicitaire sur les conteneurs c'est sympa. 

Ea est fiducia Gentis / Telle est la fidélité de cette nation

SGLlgZw.gif
Link to comment
Share on other sites

Mon avis est clair, hors mi le A qui est très mignon est très bien en starter ! Vraiment un bon truc.

 

Je n'aime pas du tout ces "Freelancer aux OGM", surgonflé et limite bizzare.

J'aime beaucoup l'idéée des cargos qui s'ajoutent mais je n'aime pas le rendu.

Les cafards sont capables de vivre des mois sans nourriture, de rester en vie des semaines sans tête et de survivre aux radiations.

Si Dieu à créer les êtres à son image, alors Dieu … est un cafard.

Link to comment
Share on other sites

  • Le Proprio
Par contre vu la gamme de prix de 60 à 550 $, c'est peut-être intéressant pour plus tard pour faire des cross/chassis et ainsi passer des vaisseaux qui ne le sont pas en LTI.

 

Pour info : si vous échangez un vaisseau LTI vers un vaisseau qu'il ne l'est pas, le nouveau vaisseau acquis récupère l'assurance illimitée (LTI) quelque soit le montant de la transaction. Par exemple un vaisseau en LTI à 35 $ peut très bien être échangé contre un vaisseau non LTI à 1000 $, celui-ci récupéra l'assurance illimitée.

Rk2ZR95.gif

Link to comment
Share on other sites

J'avais vu un infos comme quoi le cross-chassis ne sera plus dispo a un moment, ptete a la sortie du jeu (mais du mmo ou squadron42?...)

Bref, faudrait vérifier car si le cross chassis disparait, ca ferais mal au cul d'avoir un vaisseau lti qui nous plait pas^^

 

MAis je dis ptete une connerie. Faut juste bien vérifier.

Les cafards sont capables de vivre des mois sans nourriture, de rester en vie des semaines sans tête et de survivre aux radiations.

Si Dieu à créer les êtres à son image, alors Dieu … est un cafard.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Créer...